Blog

 
Retour à la page d'accueil Vérandas - Fabricants Besoin d'aide? Appel d'offres

Hall 06 - Châssis, Façades, Toitures, Vérandas, Bardage, Portes de garage
Vérandas Conseils Pratiques

Vérandas en Aluminium, Vérandas en Bois, Vérandas en PVC , Vérandas en fer

Si vous désirez accroître la surface et la beauté de votre habitation et en profiter pleinement, rien de tel que de lui associer une véranda. En effet, les vérandas permettent de créer un lien continu entre l'intérieur et l'extérieur et donc de profiter du paysage, de la nature. Les vérandas forment en outre un volant thermique bénéfique entre intérieur et extérieur. En hiver, elles accumulent les rayons du soleil et favorisent leur pénétration à l'intérieur de la maison avec pour résultat plus de chaleur et de lumière. En été, elles filtrent l'excès de chaleur et empêchent les rayons solaires de pénétrer dans les pièces. Enfin, les vérandas nous permettent de jouir pleinement de notre maison, nous faisant profiter des avantages à la fois de l'intérieur et de l'extérieur : commodité et protection, d'une part, et espace libre et nature, d'autre part.

Sommaire

Vérandas : les règles de base

 Construire une véranda

Véranda : quelles réglementations urbanistiques ?

• Gagner de l’espace grâce à la véranda

À quels usages pouvons-nous affecter l’espace de notre véranda ?

Quel type de véranda choisir?

• Quel type de vitrage pour votre véranda?

• Quelle structure pour votre véranda?

 Quel revêtement de sol pour la véranda ?

Quelle orientation pour votre véranda?

• Quel éclairage pour votre véranda ?

• La protection solaire pour la véranda

 

1. Vérandas : les règles de base

Beaucoup d’erreurs de construction dues à l’excès d’enthousiasme des candidats à l’achat d’une véranda, viennent gâcher leur plaisir à l’usage. Quelques règles de base, frappées au coin du bon sens, sont à respecter pour profiter réellement des apports en confort de la véranda.

Une véranda pour agrandir votre maison ? Oui mais sans vous précipiter !

Construire une véranda représente le meilleur moyen de profiter de l’extérieur tout en restant à l’intérieur  de votre habitation. Véritable ouverture de votre maison sur la nature qui l’entoure, la véranda vous amène lumière, chaleur et convivialité, et ce, quelles que soient les températures extérieures. Attention cependant, il ne faut pas que sa construction ne devienne un cauchemar ! Pour cela, ne vous jetez pas tête baissée dans ce projet. Il est important de bien y réfléchir et de définir dès le départ quelques paramètres. Le budget et l’espace dont vous disposez pour cette construction, les dimensions et l’emplacement de votre future véranda, l’affectation que vous allez lui allouer sont autant de questions à résoudre avant même de commencer la conception de celle-ci. Renseignez donc vous bien sur ce qui existe sur le marché, sélectionnez des entreprises offrant des garanties sérieuses, récoltez plusieurs devis émanant de ces firmes et surtout comparez ces devis sur base de la qualité des matériaux utilisés, le professionnalisme des prestations et le sérieux du service après vente.

Prenez rendez-vous également dans votre administration communale afin de connaitre toutes les réglementations en la matière !

2. Construire une véranda : à quoi devez-vous faire attention ?

Tout d'abord, pour garantir des résultats optimaux, il est bon de s'appuyer sur des professionnels experts qui garantissent un assemblage précis et des matériaux de qualité pour éviter les problèmes tels que les courants d'air et les infiltrations et pour créer une structure bien isolée et résistante

La véranda est le meilleur moyen de profiter de l’extérieur tout en restant à l’intérieur de votre habitation. Regard vers l’extérieur, elle amènera lumière, chaleur et convivialité au sein de votre habitation. Attention cependant, il ne faut pas que la construction de votre véranda devienne un cauchemar ! En effet, il est important de faire attention aux différentes démarches à effectuer pour construire votre véranda en toute légalité et sans problème. Avez-vous besoin d’un permis de bâtir pour la construction de votre véranda ?

Résultat de recherche d'images pour "veranclassic expomaison"

 

La construction d’une véranda nécessite généralement un permis d’urbanisme. Il se peut cependant que seul un petit permis, appelé également déclaration urbanistique, vous soit demandé. Il s’agit alors d’une procédure accélérée. En effet, en Région wallonne, une déclaration urbanistique peut suffire du moment que la construction respecte quelques critères. Par exemple :

-              Votre véranda doit être contigüe à votre habitation

-              Elle ne doit pas dépasser un étage

-              Sa superficie ne doit pas dépasser 30 m²

-              Sa toiture doit être à un ou deux versants

-              Elle doit être située à une distance d’au moins 2m de la maison voisine

Il est donc fortement conseillé de vous rendre au service urbanistique de votre administration communale afin de voir si votre projet véranda entre dans ces critères. Votre véranda peut-elle être considérée comme une pièce supplémentaire de votre habitation ?

3. Véranda : quelles réglementations urbanistiques ?

Dans quelles conditions faut-il un permis d’urbanisme pour construire une véranda ? Quelles sont les possibilités de recours si votre permis est refusé ?

En Région Wallonne, le permis d'urbanisme n'est pas nécessaire lorsque la surface de la véranda ne dépasse pas 12 m2, avec une hauteur de corniche limitée à 2,5 mètres et une hauteur de faîte à 3,5 mètres. En outre, elle doit être construite à l'arrière d'un bâtiment autorisé, sans étage. Attention, la réglementation peut changer d'une commune à l'autre.

En Région de Bruxelles-Capitale, le permis d'urbanisme est toujours exigé pour la construction d'une véranda. L'intervention d'un architecte n'est pas requise si sa surface n'excède pas 6 m2 et si sa hauteur est limitée à 2,5 mètres

La Région Flamande autorise la construction d'une pergola, d'un abri de jardin (6 m2 max)  ou d'une serre (10 m2 max) sans permis d'urbanisme. En outre l'intervention d'un architecte n'est pas exigée pour la construction d'une véranda dont la surface n'excède pas 21 m2 pour une hauteur de corniche limitée à 2,5 mètres et une hauteur de faîte à 3 mètres. Si vous pensez être dans ces conditions et que vous voyez néanmoins votre permis refusé, que faire ?

Si le permis est refusé ou accordé à des conditions que vous ne pouvez accepter, vous pouvez intenter un recours auprès du Gouvernement wallon. C’est-à-dire lui demander qu’il modifie la décision du Collège. 

Vous pouvez introduire ce recours par envoi recommandé : 

  • dans les 30 jours de la réception de la décision du collège communal refusant le permis ou l’accordant sous des conditions estimées inacceptables
  • dans les 30 jours de la réception de la décision du fonctionnaire délégué intervenant à votre demande en lieu et place du Collège
  • Si le fonctionnaire délégué ne vous a pas rendu réponse dans les 45 jours.

Si, après avoir épuisé cette procédure de recours, vous n’êtes toujours pas satisfait, un recours en annulation devant le Conseil d’Etat reste possible, dans les 60 jours de la réception de la décision du Gouvernement wallon. 

Beaucoup de problèmes peuvent être réglés beaucoup plus simplement en discutant avec les représentants de l’administration communale, voire de la Région wallonne. L’administration vit désormais à l’heure du dialogue et de la transparence. Vérifiez-le vous-même, surtout si vous êtes de bonne foi, que vous pensez qu’un malentendu s’est installé et que vous avez des arguments à faire valoir, mais gardez aussi en mémoire que la loi est faite pour tout le monde et que le rôle de l’administration n’est pas de tailler sur mesure des exceptions pour vous…

Revenu cadastral et assurance

En ajoutant une véranda à votre construction, vous risquez plus que probablement de faire augmenter votre revenu cadastral. Vous devez alors avertir le cadastre de cette nouvelle construction. Prévenez également votre assureur car avec une véranda supplémentaire, la valeur de votre police d’assurance augmentera.

4. Gagner de l’espace grâce à la véranda

Une véranda peut être considérée comme une ‘’extension de la maison à l'extérieur’’ pour entrelacer une partie de la nature et le ciel, elle est le lieu de rencontre entre les environnements domestiques et les paysages naturels qui l’entourent. Généralement, la véranda réalisée avec des caractéristiques constructives que lui sont propres. Dans la plupart des cas, les vérandas, sont des espaces ajoutés plus tard à la structure de la maison, et distinguées par la  luminosité qu’elles apportent par les grandes surfaces vitrées tout en augmentant la surface couverte de la maison.

Parmi les différents espaces extérieurs, l'intérêt s'est polarisé ces dernières années vers les vérandas, car ces types de structures, non seulement offrent un abri contre les agents atmosphériques, mais aussi, et surtout, le contact visuel et singulier avec l'extérieur.

Lorsque vous décidez de construire une véranda, vous devez réfléchir à l’affectation que vous allez lui allouer. Celle-ci représentera-t-elle une pièce saisonnière dans laquelle vous pourrez vous reposer durant la belle saison ou sera-t-elle un véritable prolongement de votre habitation ? Dans ce deuxième cas de figure, elle sera appelée « la véranda à vivre ». Vous pourrez alors y aménager une véritable pièce à vivre que vous pourrez utiliser tout au long de l’année, comme un salon ou une salle à manger, par exemple. Sa méthode de conception ne sera donc pas la même que celle d’une véranda à utilisation plus saisonnière. En effet, le principe de la construction à ossature bois y sera généralement privilégiée. Les parois et plafonds ne sont également pas  tous vitrés pour éviter le phénomène de surchauffe. Il sera plus facile également d’y placer des meubles et objets de décoration ainsi que d’y faire passer des fils électriques et autres conduites.

5. À quels usages pouvons-nous affecter l’espace de notre véranda ?

La question ci avant suggère les réponses ci-après, car au fur et à mesure de l’évolution des comportements et des technologies, l’utilisation de cet espace offre de multiples possibilités confortables. Quelles sont-elles ?

1. Le salon s’invite dans la véranda

Lieu de convivialité pour la famille, il trouve l'une de ses meilleures configurations dans l'espace captivant de la véranda. Les géométries souvent régulières et symétriques peuvent très bien accueillir canapés et fauteuils, et offrir ainsi  l’extension des volumes de la maison intégrant l'espace de vie et l'environnement extérieur. L'attribution d’une partie de l’espace véranda au salon (lorsque la maison le permet) constitue un gain de surface non négligeable, qui peut être attribuée à d’autres usages, comme à une bibliothèque par exemple.

2. La véranda comme lieu d’évasion

L'une des affectations qui convient le mieux à l'espace offert par la véranda est le coin à manger, (une table et quelques chaises suffisent). La conformation structurelle et les vues panoramiques offertes seront bien pensées pour assurer des vues scénographiques séduisantes la nuit tombée. (par un éclairage intérieur et extérieur bien choisi).  Nous pouvons également profiter d'une atmosphère confortable qui nous incite à rester à table pour passer en moment agréable, avec la lumière qu’illumine la véranda pendant la journée rendant tout plus naturel.

3. La véranda comme espace de convivialité.

La véranda se prête également bien à l'accueil d'un salon avec des sièges confortables. C'est un choix gagnant lorsque vous voulez créer un environnement dans votre maison où vous pouvez passer des moments agréables avec votre famille, ou recevoir des invités pour un thé ou un apéritif, ou pour une soirée après le dîner.

4. La véranda pour le divertissement à domicile

La véranda peut être une excellente solution pour ceux qui ont besoin d'une salle dédiée à leurs passions.

Vous avez des adolescents à la maison, ils aiment la musique et inviter les copains et les copines pour s’adonner à leur passion. Qu’à cela ne tienne ! La véranda est l’endroit propice pour donner libre cours à leur fantaisie et pourquoi pas, la partager avec vous.

L’espace véranda peut être utilisé pour écouter de la musique, tout en profitant de vues externes évocatrices, ou équipé d'écrans de télévision et d'équipement multimédia, ou utilisé comme une salle pour stocker et utiliser des instruments de musique. Et plus encore, l'atmosphère spéciale, suggestive et relaxante  de la véranda, est accueillante pour toutes les activités amusantes qui peuvent être faites à la maison.

5. La véranda comme salle de jeu

Vous avez des jeunes enfants à la maison ? Grâce aux grandes fenêtres, l’espace véranda est parfait pour mettre en place une salle de jeux pour les enfants. L'éclairage naturel est la meilleure condition pour favoriser le jeu des enfants, en évitant autant que possible l'utilisation de systèmes artificiels. De plus, les scénarios extérieurs observés au travers les fenêtres ne confinent pas la permanence des plus jeunes entre quatre murs, laissant place à l'imagination résultant de la vue sur l'horizon, le ciel, les arbres etc.

6. La véranda comme lieu de travail

Il y a des étudiants dans la famille, et vous-mêmes êtes parfois amenés à finaliser un rapport ou une étude à la maison. Avec votre véranda vous disposez d’un environnement de travail agréable. Dans cet espace, vous pouvez trouver le bon endroit pour installer provisoirement, (ou pour une plus longue durée), l’équipement nécessaire à l’accomplissement  des tâches de chacun, qu’elles soient intellectuelles ou manuelles. La lumière du jour fournira l'éclairage naturel et généreux. Pour ceux qui prolongent leur activité le soir, avec un éclairage bien conçu, la véranda devient un lieu réservé et privilégié offrant des conditions idéales pour se concentrer  sur la besogne.

7. La véranda, la terrasse adjacente et la pergola.

La terrasse est à la véranda ce que la véranda est à la maison, c'est-à-dire le lien naturel entre l’intérieur et l’extérieur. Leur complémentarité n’est plus à démontrer, et certains fabricants proposent désormais des vérandas associées à des pergolas munies d’une toiture en lamelles escamotables, ce qui permet de profiter d’une terrasse ouverte par beau temps, et de la transformer en un clin d’œil en  terrasse  couverte si les  caprices de la météo de nos contrées l’exigent. En été, ayant un espace extérieur comme une terrasse, nous pouvons facilement servir le déjeuner sur une table en plein air et rendre la période de transition d’avant et d’après les vacances très agréable.

6. Quel type de véranda choisir

Les alternatives que les marchés proposent pour le projet d’une structure sont très nombreuses.  Chacune est très intéressante et efficace dans des situations particulières et le choix devient difficile si on ne tient pas compte de l’environnement dans lequel la véranda sera  construite. En ce qui concerne l’esthétique, quel impact aura-t-elle sur la maison à laquelle elle sera jointe ?   Un approfondissement thématique qui sert à faire un peu de lumière sur un thème complexe est aussi important que celui du choix des matériaux de construction.

Une véranda créée pour vous !

Véritable ouverture vers l’extérieur, la véranda prolonge votre intérieur  pour y  faire entrer un peu de nature et de lumière. Attention cependant, une telle conception n’est pas à prendre à la légère. En effet, une véranda mal conçue peut entrainer inconfort et insécurité au sein de votre habitation. Il est dès lors important de bien réfléchir avant de vous lancer dans ces travaux. Comment choisir votre véranda afin que celle-ci entre en harmonie avec le reste de votre habitation? Et quelles sont les options qui s’offrent à vous ?

Véranda traditionnelle ou véranda contemporaine multifonctions ?

Une fois les aspects 'techniques' résolus, on peut passer au style, en partant de l'enveloppe. Le choix est varié, et va de la véranda avec les murs «tout verre» et le toit plat à la manière de la serre des architectes rationalistes  (plus approprié pour un salon moderne, peut-être avec cheminée et coin lecture), orangerie à la française - ou dans la variante anglaise victorienne avec des colonnes en fer forgé et peint en vert, parfait pour ceux qui souhaitent l'utiliser pour le loisir du jardinage. Pour la maison contemporaine, la solution idéale est plutôt la véranda-pergola multi-tech moderne : conviviale, car elle a tout le confort, y compris la musique.

Quelle fonction allouerez-vous à votre véranda ? 

Avant toute chose, il est important de déterminer la fonction que celle-ci va remplir. S’agit-il d’une véranda traditionnelle ou d’une véranda à vivre ?  La véranda à vivre est une véranda dans laquelle vous aménagez une véritable pièce à vivre, comme un salon ou une salle à manger par exemple. Il s’agit ici d’une pièce de votre habitation que vous utiliserez tout au long de l’année.  Sa méthode de conception ne sera donc pas la même qu’une véranda classique, véranda à utilisation plus saisonnière. En effet, dans une véranda à vivre, les parois et plafonds ne sont pas  tous vitrés! Cela permet d’éviter le phénomène de surchauffe que l’on retrouve très souvent dans les vérandas traditionnelles. Il sera plus facile également d’y placer des meubles et objets de décoration ainsi que d’y faire passer des fils électriques et autres conduites.  

Quelle forme et quels matériaux pour votre véranda. 

Lorsque vous décidez d’ajouter une véranda à votre maison, vous devez déterminer la forme que vous désirez lui donner  ainsi que le matériau qui sera utilisé pour sa conception. Il est important que votre véranda soit en harmonie parfaite avec le reste de votre habitation. Il existe différents matériaux de construction pour la structure de la véranda : bois, aluminium, p.v.c. ou combiné, bois et aluminium. Le type de matériau utilisé déterminera l’esthétique et la solidité de votre véranda

Les composants

Beaucoup de détails déterminent l'efficacité d'une véranda, en premier lieu la compatibilité entre tous ses composants. Pour qu’elle chauffe la maison le plus efficacement possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

  • Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent surtout à piéger les rayonnements solaires grâce au désormais fameux « effet de serre ».
  • Les ouvertures entre la maison et la véranda : elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. Mais la véranda va présenter des variations de température plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
  • Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, vous réaliserez des économies de chauffage non négligeables.
  • Les ouvertures entre la véranda et l’extérieur : placées en partie haute (type vasistas ou fenêtres de toit) et basse de la véranda (type baies coulissantes ou portes ouvrant à la française), elles vont permettre un « tirage » qui va rafraîchir efficacement la véranda pendant les nuits d’été et ainsi d’évacuer aussi de la chaleur de la maison. Il est recommandé que 25% de la surface vitrée de la véranda puisse s’ouvrir.

 

7. Quel type de vitrage pour votre véranda

Il est essentiel d’apporter une attention toute particulière au choix du vitrage, au moment de la construction de votre véranda. Si dans les fenêtres de votre maison, le vitrage a pour principale fonction de vous protéger des éléments extérieurs, de laisser pénétrer la lumière naturelle à l'intérieur et de consentir la vision vers l'extérieur. Il en va tout autrement pour le vitrage de la véranda, à qui, ses grandes dimensions et ses qualités techniques de plus en plus sophistiquées, lui permettent d’assurer transparence et vision extérieure et de jouer un rôle de première importance dans l’harmonisation entre l’espace intérieur et l’extérieur de votre maison, sans oublier l’implication essentielle du vitrage dans l'isolation thermique et acoustique de la véranda, avec les économies d’énergie qui en découlent.

Le simple vitrage

Le simple vitrage est certainement le choix le moins cher, mais c’est aussi le moins performant, tant du point de vue isolant thermique (et les problèmes de condensation) que du point de vue isolant acoustique. La majorité des fabricants de vérandas ne le proposent plus, sauf demande expresse du client.

Le double vitrage ordinaire

Il s'agit du double vitrage conventionnel qui est composé d'une glace extérieure, d'un espace intercalaire de 12 mm, rempli d'air déshydraté et d'une glace intérieure. Les deux glaces sont assemblées au moyen d'une double barrière d'étanchéité imperméable à l'eau et à la vapeur d'eau.

Le double vitrage à haut rendement

Le double vitrage à haut rendement ou à isolation thermique renforcée est un double vitrage super isolant, qui se différencie du double vitrage ordinaire par deux techniques favorisant l’isolation:

  1. Le remplacement de l’air dans l’espace intercalaire entre les deux lames de verre par un gaz moins conducteur, réduisant ainsi le transfert de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur du vitrage.
  2. Le placement d’une couche d’oxyde métallique invisible en face 3 (Vitre intérieure) la majorité de la chaleur absorbée par le vitrage est renvoyée vers l'intérieur, augmentant ainsi le facteur solaire du vitrage. Ce vitrage est donc plus adapté aux climats de nos contrées.

Le triple vitrage

Le triple vitrage, comme son nom l’indique, se compose de 3 couches de verre entre les quelles deux interstices et le gaz qu’ils contiennent jouent le rôle d’isolant

Le triple vitrage assure des performances incontestées au niveau de l’isolation thermique, par contre il offre une isolation acoustique comparable au double vitrage. Ainsi, le triple vitrage est plus isolant que le double vitrage, avec une majoration des performances de près de 40%. Son utilisation peut donc s’envisager dans nos régions, vues les conditions climatiques régnantes en Belgique et particulièrement sur les hauteurs des Ardennes.

Si vous songez au triple vitrage pour votre véranda, il ne faut pas perdre de vue les inconvénients liés à celui-ci, comme les problèmes de surchauffe en été et la perte de luminosité causée par l’épaisseur des vitres et le poids de celles-ci que dans le cas d’une veranda (grande surface vitrée) exigent la pose de châssis, charnières, poignées etc. adaptées, dont le coût est plus élevé.

Comme l’on peut constater, de nombreux facteurs rentrent en ligne de compte dans ce choix. Nous vous conseillons donc, de voir avec un professionnel s’il est opportun, dans votre cas, de consentir un effort financier supplémentaire pour le placement d’un triple vitrage qui ne se justifierait pas.

L’entretien du vitrage intérieur d’une véranda

Le vitrage d’une véranda est soumis à de nombreuses agressions. La pollution atmosphérique, les poussières, et autres impuretés déposées par la pluie. Le vitrage est aussi attaqué par les traces de mains (fréquentes, lorsque vous avez des enfants en basse âge)  et autres usures naturelles liées à son usage.

La luminosité est le principal atout d’une véranda, toutefois celle-ci dévoile rapidement la moindre trace sur le vitrage, d’où, un besoin de lavage de votre véranda en bois ou aluminum assez fréquent comme pour toute fenêtre de la maison.

L’entretien du vitrage extérieur de la véranda : Le verre autonettoyant

Si le nettoyage du vitrage intérieur de la véranda doit être effectué manuellement, il ne va pas de même pour le vitrage extérieur, grâce au verre autonettoyant. Ce type de verre est doté d’une couche extérieure transparente composée de dioxyde de titane d’une finesse microscopique. Ce procédé utilise les effets combinés de la photo catalyse et de l’hydrophile pour limiter les salissures en surface. Le principe de la photo catalyse repose sur l’action simultanée des rayons ultraviolets du soleil et de la couche en titane, qui déclenche une réaction chimique en présence de dépôts poussiéreux; ceux-ci s’oxydent et perdent leur adhérence. Parallèlement, la propriété hydrophile de cette couche empêche la formation de gouttelettes séparées et garantit un écoulement plus fluide de l’eau de pluie et donc un lavage naturel du vitrage.

8. Quelle structure pour votre véranda?

La véranda en bois.

Le bois, matériau intemporel, s’harmonisant naturellement entre l’intérieur et l’extérieur des différents styles  d’habitations, possédant en plus, d’indéniables qualités d’isolant,  constitue le lien idéal entre la maison existante et la construction d’une véranda. Qualités qui font du bois un des matériaux le plus demandé.

Vous pouvez choisir un bois laqué ou naturel comme le bois d’afrormosia un bois exotique africain très dur et résistant qui, avec le temps et la patine qu’il lui laisse, offre une teinte proche de celle du teck. Choisissez autant que possible du bois labellisé et non traité chimiquement.
 

La véranda en aluminium

L’aluminium vaut par ses qualités de robustesse, stabilité, de résistance et c’est un matériau recyclable. Insensible à la corrosion une fois traitée, l’aluminium s’adapte à toutes les configurations et styles de vérandas.

L’aluminium est également intéressant, lorsqu’il est couplé à des coupures thermiques (un ajout d’isolant dans le châssis limitant les pertes d’énergie), notamment pour sa facilité d’entretien et sa longévité.

Une structure de véranda en aluminium à rupture de pont thermique thermolaqué, vous autorise un choix de couleurs attrayant avec des effets brillants, satinés, mouchetés ou sablés  tout en vous garantissant une excellente isolation et un entretien minimal.

La véranda aluminium-bois

La structure d’une véranda avec l’emploi de bi-profilés, est une structure mixte qui combine des profilés extérieurs en aluminium thermolaqué et un habillage intérieur en bois. L’alliance de ces deux matériaux permet de bénéficier de l’ambiance  chaleureuse du bois à l’intérieur et des couleurs et l’entretien minimal requis par l’aluminium à l’extérieur.

La véranda en PVC

Le PVC offre des performances correctes mais avec des limites et est considéré comme un très bon isolant. En effet, il ne conduit ni le froid ni la chaleur. L’utilisation du PVC est très flexible et permet de réaliser des vérandas de configurations et de styles différents.

Néanmoins il faut savoir que le PVC ne peut être peint, mais certains fabricants le proposent en différentes couleurs. Le PVC est aussi moins durable et vieillit nettement moins bien que le bois ou l’aluminium et il est inadéquat pour la construction de grandes vérandas à profil porteur.

La véranda en fer

Le fer est un matériau solide qui permet de mettre en place des structures avec une grande portée, mais contrairement au bois, l’aluminium ou le PVC, le fer, n’est pas très résistant aux agents atmosphériques, il doit donc être soumis à des procédés de protection consistant en un traitement anticorrosion, en galvanisation et en peinture qui engendrent des couts supplémentaires. La véranda construite avec ce matériau a une isolation thermique limitée à l'air et à l'eau

Quelle toiture pour la véranda

Les matériaux disponibles et le savoir faire des professionnels de la véranda, permettent désormais de donner libre cours à vos envies et de choisir le toit le mieux adapté à l’intégration harmonieuse de votre véranda dans la l’architecture de votre maison. Vous pourrez choisir une toiture plate, arrondie ou mono pente, ou opter pour une toiture de véranda à 2, 3 , voir 4 pans ou encore une toiture en éventail. Pour la couverture vous pourrez choisir entre le verre, les tuiles ou la polycarbonate selon l’usage auquel est destinée votre véranda.

9. Quel revêtement de sol pour la véranda ?

Un sol en béton pour la véranda

Considérer ce type de sol comme désuet pour une véranda, c’est mal connaitre l’évolution de ce matériau qui  se décline désormais en plusieurs coloris, a l’avantage de ne pas présenter de joints et d’offrir une finition impeccable et facile à entretenir. Un autre avantage étant le prix très abordable.

Du parquet pour le sol de la véranda

Le parquet, produit naturel dont les avantages ne sont plus à démontrer. Avec son coté chaleureux et son aspect relaxant il assure la transition entre l’intérieur de la véranda et le jardin avec élégance. Selon votre budget, vous pourrez opter pour un parquet massif ou une solution moins onéreuse comme le stratifié.

Choisir le carrelage pour le sol de la véranda

Vous n’aurez que l’embarras du choix ! La très large gamme disponible aujourd’hui sur le marché propose des coloris, des formes et des aspects adaptables à souhait y compris du point de vue budgétaire.

10. L’orientation de la véranda

Quelque soit l’exposition de votre véranda vous devrez prendre en compte les avantages et les inconvénients en termes de conditions climatiques.

Une orientation de la véranda à l’EST. Cette orientation est caractérisée par un ensoleillement matinal et un ombrage l’après-midi, elle est aussi un bon compromis pour les zones les plus chaudes. Une orientation dont la luminosité matinale fera de votre véranda le lieu privilégié de vos petits déjeuners.

Orienter la véranda vers le NORD, c'est choisir la fraîcheur qui prédominera quelle que soit la saison. Cette implantation est favorable en cas d'ensoleillement très important. Ce qui n’est pas le cas dans nos contrées) Cette orientation est conseillée pour ceux qui voudraient se préserver d’un ensoleillement et d’une chaleur trop agressive l’été.

Une orientation SUD. L’orientation au sud, qui reçoit un ensoleillement maximal, est surtout idéale dans les régions plus froides (comme la notre) vous garantira une température très agréable en demi-saison. Toutefois les mois d'été risquent d'être assez chauds. Si vous optez pour cette orientation, pensez à doter votre véranda d’équipement de protection adéquats (volets roulants intégrés, stores, climatisation...).

11. Quel éclairage pour votre véranda ?

En matière d’éclairage, la véranda peut se révéler plus ou moins écologique. En toutes circonstances, on veillera à ce que l’éclairage soit bien étudié selon les activités souhaitées dans la véranda.

Le rôle de l’éclairage dans la véranda


Dans les environnements où il existe une relation étroite et directe entre les personnes, les activités quotidiennes et les «objets et systèmes» qui fournissent la lumière, il est important de définir les exigences technologiques et esthétiques de l'éclairage avec grande attention et sensibilité au bien-être de l'individu en respectant l'environnement et  les problèmes d'énergie.

Un éclairage bien conçu, assure un  équilibre optimale de l'intensité, la couleur et le ton, et crée, une atmosphère chaleureuse, intime, qui encourage la conversation, la convivialité, la lecture et la détente dans  les vérandas. L’éclairage bien pensé, se révèle agréable et rassurant, spirituel, dans une véranda qu’offre la possibilité de varier l'intensité et la couleur de la lumière pour créer une atmosphère favorable au  bien-être psychologique, tout en étant efficace d'un point de vue technico-fonctionnel.
Le système d'éclairage utilisé pour améliorer le potentiel expressif des environnements intérieurs et extérieurs de votre véranda, peut être direct ou indirect, diffuse ou de faible luminescence, fluorescente, pleine lumière, rétro-éclairage. 
 

12. La protection solaire pour la véranda

L’installation d’un dispositif de protection solaire sur les surfaces vitrées d’une véranda doit être pensé en fonction des modalités d'action à mettre en œuvre contre le rayonnement d’une part,  et le besoin de luminosité dans les espaces intérieurs d’autre part. Il existe différents types de dispositifs dits ‘’actifs’’ ‘’passifs’’ ou ‘’dynamiques’’

Les dispositifs «actifs» permettent de faire varier manuellement ou automatiquement le rapport entre le rayonnement solaire incident et le rayonnement solaire transmis, en fonction de la mutation de l'angle solaire, faisant augmenter ou diminuer la surface de protection ou la relation entre la surface protégée et la surface ouverte. L'utilisation du type "actif", se révèle  précieux surtout dans le cas de variations de l'angle solaire ou de la nécessité d'un contrôle ponctuel des surfaces vitrées pour éviter la surchauffe par le désormais fameux effet de serre.  

Les dispositifs «passifs» (c'est-à-dire fixes) tiennent compte des situations de stabilité du rayonnement solaire pendant les différentes périodes saisonnières ou du besoin de protection pendant une période donnée suivant l’orientation de la véranda
 

Les dispositifs "dynamiques" permettent de faire varier, en mode automatique ou programmé, les portions de surface protégées par rapport aux surfaces vitrées et permettent de garder une température agréable dans la véranda.

Les contrôles de fonctions que nous venons d’énumérer peuvent être gérés par: 
• des commutateurs fixes ou radio; 
• télécommandes utilisant des récepteurs et émetteurs infrarouges ou radiofréquences; 
• des unités de contrôle centralisées et de groupe; 
• la commande de levage et d'abaissement (par exemple du dispositif à rideau) par rapport au niveau d'intensité détecté par un capteur; 
• la commande de levage et d'abaissement (par exemple, du dispositif de store) par rapport aux exigences programmées : température, luminosité, sécurité…
• un protocole distant (via un téléphone GSM, un ordinateur connecté au réseau, des modules sans fil).

 

Vous voulez nous aider à enrichir cet article ? Vos suggestions sont les bienvenues ! Contactez-nous

 
dernières actualités Hall 06 - Châssis, Façades, Toitures, Vérandas, Bardage, Portes de garage
Suggestions intéressantes

Beneficiez de nos services personnalisés (C'est gratuit et sans engagement)

Votre prénom *

Votre nom *

Votre adresse e-mail *

Téléphone ou GSM *

Code Postal *

Travaux à réaliser

Merci de me contacter le

entre

 

Message envoyé !

Se connecter

Cet utilisateur n'existe pas
Mot de passe invalide
Erreur inconnue

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? S'inscrire

×

S'enregistrer

Veuillez ajouter votre prénom.
Veuillez ajouter votre nom.
Veuillez ajouter votre code postal.

Veuillez encoder un numéros de TVA correcte.
Veuillez ajouter votre email.
Veuillez choisir un mot de passe.
L'utilisateur existe déjà

Déjà membre ? Se connecter

Nous n'utiliserons jamais votre email à des fins commerciales

×

Mot de passe oublié ?

Annuler

×

Contacter le support

Message envoyé !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Créer une campagne

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Demander une ouverture de stand

Un compte associé à cette adresse email existe déjà, veuillez vous connecter en utilisant les informations qui vous ont été envoyées par email.

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

NOM, Prénom

Adresse

Téléphone

Email

×