Blog

 
Retour à la page d'accueil Installateurs pompes à chaleur Besoin d'aide? Appel d'offres

Hall 09 - Energies - Chauffage - Ventilation - Climatisation
La pompe à chaleur – Chauffage et Climatisation durables

L'énergie est à la base des stratégies de développement de l’humanité et conditionne sa durabilité, son progrès et son degré de bien-être

Un approvisionnement énergétique toujours fiable est essentiel pour la croissance économique et la stabilité, ainsi que pour le bien-être social dans les villes. C'est pourquoi nous devons relever des défis cruciaux pour les réseaux d'énergie

L'énergie provenant de sources renouvelables produites par l’eau, le soleil, le vent et la terre est une solution alternative et concrète à la consommation d'énergie à partir de combustibles fossiles. Ce sont des sources inépuisables, précisément parce qu'elles ont la particularité de se renouveler continuellement, abondantes dans la nature, n'émettant pas de CO 2 et étant disponibles partout.
 

Toutes les énergies provenant de sources renouvelables ont la caractéristique de ne pas produire d'effets négatifs sur l’environnement, et donc de ne pas provoquer de changements climatiques, ni de changements de la température globale de notre Planète. L’installation d’une pompe à chaleur ne se limite donc pas à nous offrir un confort douillet, mais elle contribue aussi à l’assainissement de l’environnement indispensable à notre santé.

Sommaire

 Chauffage et climatisation avec un seul système 

 Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

 La pompe à chaleur : le plus beau cas d’énergie renouvelable

• Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

• Comment fonctionnent les différents types de pompes à chaleur?

Fonctionnement de la pompe à chaleur eau-eau

• Fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique sol-eau

• Fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique sol-sol

• Fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau 

• Fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

1. CHAUFFAGE ET CLIMATISATION AVEC UN SEUL SYSTÈME.

La pompe à chaleur répond à tous les besoins de chauffage en hiver et de climatisation en été, assurant ainsi le confort et le bien-être de ceux qui vivent ou travaillent dans l’environnement où elle est installée. 
La pompe à chaleur est en fait une machine capable de transférer de l'énergie d'un environnement à basse température à un système à température plus élevée. 

Le processus par lequel une pompe à chaleur extraie les calories de l’air, de l’eau ou du sol pour élever la température d’un fluide et les transmettre de manière contrôlée, permet en utilisant un seul système, de chauffer ou refroidir les pièces d'une maison ou d'un lieu de travail, ainsi que de produire l'eau chaude sanitaire nécessaire aux besoins quotidiens.

On peut dire d'un point de vue énergétique, que le processus à la base de la pompe à chaleur vaut toujours: à partir de 1 kWh d’électricité, on produit jusqu'à 5 kWh d'énergie thermique. L'énergie obtenue est donc toujours supérieure à celle qui est utilisée.

Enfin, un système de pompe à chaleur permet d'augmenter la valeur économique de la maison sur le marché de l'immobilier, car elle contribue à améliorer la classe énergétique du bâtiment.

Vous souhaitez un chauffage confortable, écologique et économique. Trouvez et découvrez la pompe à chaleur adaptée à vos besoins et aux ressources naturelles disponibles. Votre pompe à chaleur doit-elle couvrir la totalité de vos besoins de chauffage ? Certaines pompes à chaleur couvrent, à elles seules, 100 % des besoins de chauffage du foyer. D'autres fonctionnent avec un chauffage alternatif ou complémentaire. À chacun de trouver la solution optimale, en fonction de sa situation, de ses besoins et de son budget.

2. Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Tout d'abord, il convient de noter que les pompes à chaleur sont des machines thermiques qui tirent de l'énergie produite par une source, généralement de type renouvelable, pour élever la température de l'air ou de l'eau au niveau souhaité. Malgré le nom, parfois source de malentendus, sur le marché il y a des pompes à chaleur qui, en plus de chauffer les pièces et l'eau sanitaire, peuvent également assurer le refroidissement.  

Le principe de fonctionnement prévoit l'utilisation d'un circuit, rempli d'un fluide frigorigène, plus ces composants: compresseur, condenseur, détendeur et évaporateur. En fonction des variations de pression dictées par le compresseur, la pompe à chaleur peut agir sur les températures.

Mais rappelons-le : il ne s’agit pas de « créer » de la chaleur (ce qui est impossible) mais d’aller la chercher là où le soleil l’a accumulée, et de la concentrer.
La pompe à chaleur est une invention qui date du XIXe siècle, et que chacun de nous utilise tous les jours, sans le savoir peut-être. Notre frigo est en effet une micro-pompe à chaleur : il extrait la chaleur de l’intérieur du frigo et la rejette à l’arrière via un radiateur à ailettes. Quand on le touche on sent en effet distinctement la chaleur qu’il émet .Utilisée comme chauffage, la pompe à chaleur d’une habitation fonctionne à l’inverse d’un frigo, prélevant la chaleur du milieu extérieur pour l’injecter dans la maison.

3. La pompe à chaleur est le plus beau cas d’énergie renouvelable

La pompe à chaleur utilise une énergie renouvelable, sans aucun appauvrissement de la source d’origine, puisque l’énergie captée y retourne au fur et à mesure que la maison perd de sa chaleur dans le milieu extérieur. Remarquons toutefois que la pompe à chaleur produit avec une unité d’électricité, l’équivalent de la consommation de trois unités d’une énergie fossile (charbon ou fuel) pour la même production.

La pompe à chaleur  sera vraiment amie de l’environnement lorsque l’électricité qu’elle consomme sera aussi produite d’une façon renouvelable via des panneaux solaires photovoltaïques par exemple..
 

4. Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

• Pompe à chaleur aérothermique :

Les pompes à chaleur aérothermiques produisent de la chaleur en récupérant les calories contenues dans l’air ambiant. La pompe est en fait constituée de capteurs qui fonctionnent pendant toutes les saisons.

• Pompe à chaleur air-air : Elle extrait la chaleur latente de l’air extérieur pour ensuite la réinjecter à l’intérieur pour chauffer les espaces.

 Pompe à chaleur air-eau : Elle extrait la chaleur latente dans l’air extérieur et la transfère à l’intérieur par le biais d’un circuit à eau. Cet apport calorifique est utilisé pour produire de l’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage central. Ce système peut également être utilisé pour alimenter un chauffage au sol.

Pompe à chaleur géothermique :

Les pompes à chaleur géothermiques permettent de convertir en chaleur l’énergie qui se trouve dans le sol. Ces dispositifs sont très pratiques en hiver car ils permettent de récupérer l’énergie stockée dans le sous sol dont la température reste stable et permettent ainsi de se chauffer quelque soit la température extérieure.

 Pompe à chaleur sol-eau : Une pompe à chaleur sol-eau utilise la chaleur présente dans le sol. Un réseau de conduits installé dans le but d’y faire circuler un mélange d’eau et de glycol  extraire la chaleur présente dans le sol et la transférer vers la pompe à chaleur qui via son processus alimentera l’installation sanitaire ou le chauffage de votre maison

 • Pompe à chaleur sol-sol : La pompe à chaleur sol/sol puise la chaleur dans la terre (grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux) et la diffuse dans la maison via un plancher chauffant.  

• Pompe à chaleur hydrothermique :

Les pompes à chaleur hydrothermiques partagent des caractéristiques avec les pompes à chaleur géothermiques. En effet, à l’instar de la pompe géothermique, la pompe à chaleurhydrothermique extrait la chaleur du sol. Toutefois elle a ceci de différent qu’elle trouve la chaleur dans l’eau qu’il s’agisse d’une nappe phréatique, d’un cours d'eau ou autre. Ces pompes à chaleur sont également très performantes car l’eau qui se trouve dans le sol est chaude toute l’année de manière constante.

 Pompe à chaleur eau-eau : Une pompe à chaleur eau-eau extrait la chaleur de l’eau souterraine. Pour pouvoir utiliser une pompe à chaleur eau-eau, deux puits doivent être creusés : un puits de pompage et un puits de refoulement à 25 ou à 150 mètres de profondeur, en fonction de la composition du sol. 

L’eau est extraite par le puits de pompage à l’aide d’une pompe et dirigée jusqu’à l’évaporateur de la pompe à chaleur qui, à son tour, transmet la chaleur contenue dans l’eau au système de chauffage. Elle est ensuite renvoyée dans le sol par le biais du puits de refoulement.  

5. Comment fonctionnent les différents types de pompes à chaleur

5.1 La pompe à chaleur eau-eau utilise l’énergie durable

Les pompes à chaleur hydrothermiques partagent des caractéristiques avec les pompes à chaleur géothermiques.

En effet tout comme la pompe géothermique récupère la chaleur du sol, la pompe à chaleur hydrothermique puise la chaleur dans l'eau venant d’une nappe phréatique, d’un cours d’eau, d'un puits ou autre. Ces pompes à chaleur sont très performantes et permettent d'économiser l'énergie car l’eau qui se trouve dans le sous sol peut atteindre des températures allant de 7 à 12 °C  en toutes saisons.

L'installation  d'une  pompe à chaleur eau-eau, nécessite le forage de deux puits: un puits de pompage et un puits de refoulement pouvant atteindre entre 25 et 150 mètres de profondeur, en fonction de la composition du sol et de la région dans laquelle vous vous trouvez.

L’eau est extraite du puits de pompage à l’aide d’une pompe qui la fait remonter jusqu’à l’évaporateur de la pompe à chaleur. Les calories contenues dans l’eau sont récupérées et traitées via le produit frigorigène et  transmises au système de chauffage et/ou au circuit central d’eau chaude sanitaire.

Lorsque le processus de récupération des calories est terminé, l'eau est renvoyée dans le sol par le biais du puits de refoulement évitant tout contact avec l'air afin d’éviter l'oxydation ou la calcification voir la pollution de l'eau souterraine.

Vous pouvez également opter pour une pompe hydrothermique avec un seul forage. Dans ces cas, le fluide frigorigène, servant à la production des calories nécessaires au chauffage de l'eau, est installé en boucle pour permettre à celle-ci de retourner vers la nappe phréatique. Si ce système de pompe à chaleur eau-eau est moins cher du fait de l'économie d'un forage, il présente un risque de fuites plus élevé.

Si vous possédez une piscine, son eau peut être chauffée par la pompe à chaleur eau-eau. S'agissant d'un grand volume d'eau à chauffer il est recommandé de se renseigner auprès d’un professionnel qui pourra vous conseiller le modèle de pompe à chaleur approprié à vos besoins.

• Avantages de la pompe à chaleur hydrothermique eau-eau :

C’est un système de pompe qui peut fonctionner en autonomie sans besoin de chauffage d’appoint pour les saisons hivernales.

Comme les autres pompes à chaleur, la pompe à chaleur eau-eau permet de faire d’importantes économies au niveau de votre facture de chauffage. En effet, au delà du fait que les calories captées dans l'eau sont gratuites, la pompe à chaleur restitue environ  3 à 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en absorbe, c’est-à-dire qu’elle produit plus de chaleur qu’elle ne consomme d’électricité, ayant un coefficient de performance supérieur à 3. Cela signifie que pour une unité d’électricité consommée, la pompe produit 3 unités de chaleur.

Son principal avantage par rapport aux pompes à chaleur aérothermiques, se situe au niveau de la source, l’eau des nappes phréatiques se situant à plusieurs mètres de profondeur, ne subit quasiment pas de changement de température et permet à la pompe à chaleur eau-eau de garder son niveau de performance.

Les pompes à chaleur eau-eau réversibles et offrent une climatisation de qualité, supérieure à celle que l’on peut obtenir avec les pompes à chaleur air-air et air-eau. Le cycle de la pompe étant réversible, elle capte la chaleur se trouvant dans votre habitation et la renvoie vers la nappe.  

• Inconvénients de la pompe à chaleur hydrothermique eau-eau :

 Pour l'installation de ce type pompe à chaleur il est indispensable de disposer  d'un point d'eau ou d'une nappe phréatique facilement accessible à proximité de l'habitation. Selon la nature du terrain, le forage à réaliser peur s'avérer très onéreux sans perdre de vue que plus il est profond plus il faudra d'électricité pour pomper l'eau nécessaire au bon fonctionnement de l'installation.


5.2. La pompe à chaleur géothermique sol-eau fonctionne avec l’énergie renouvelable

La pompe à chaleur sol-eau fait partie de la famille des pompes à chaleur géothermiques.

La  géothermie permet de récupérer la chaleur présente dans le sol. Celle-ci est prélevée dans votre jardin par des capteurs souterrains, puis transmis à la pompe à chaleur. Cette chaleur sera ensuite utilisée par l’installation sanitaire ou le chauffage de votre maison.

Le circuit de ce système de captage est parcouru par un fluide caloporteur. Ce fluide (composé d’eau glycolée) récupère les calories présentes dans le sol et les transporte vers la pompe à chaleur, qui, via son processus utilisera les calories récupérées pour produire de l’eau chaude et alimenter votre système de chauffage.

L’installation de ce système de pompe est composée d’une unité intérieure intégrant un ballon d’eau chaude sanitaire qui est connecté au système de production d’eau chaude de la pompe. Le ballon d’eau chaude sanitaire vous permet de couvrir vos besoins  d’eau chaude tout au long de l’année.

Il est possible de connecter la pompe à chaleur géothermique directement au circuit pour alimenter les radiateurs, le chauffage au sol ou à tout système de chauffage fonctionnant à l’eau.

• Il existe deux types d'installations pour votre pompe géothermique sol-eau : 

Comme cité plus haut, le prélèvement de la chaleur se fait via des tubes enterrés dans le sol et ces capteurs peuvent être installés de deux manières. Soit :

• Une installation horizontale

Les capteurs horizontaux sont placés à plus ou moins un mètre (entre 0,60 et 1,20 m) de profondeur dans le sol. Ce système d’échangeur est la méthode qui permet une installation rapide et à moindre coût, car il y a moins de travaux à réaliser. Mais il faut disposer d’une surface importante de terrain pour pouvoir envisager ce genre d’installation. Par exemple, pour une maison basse énergie de 200 m2, les échangeurs occuperont 200 m2 de votre terrain, voir le double s’il s’agit d’une maison traditionnelle. La longueur totale des tuyauteries installées dépasse plusieurs centaines de mètres, car ils sont installés en boucle, ce qui permet de disposer de la surface nécessaire au prélèvement des calories.

Les capteurs horizontaux doivent respecter certains critères :

• La surface au-dessus des capteurs ne peut pas avoir une installation de terrasse ou d'une autre construction, car elle doit être perméable.

• Les arbres doivent être à plus de 2 mètres des échangeurs, car les racines peuvent endommager ceux-ci.

• Il n’y a pas de restrictions par rapport à l’installation de potager, buissons ou éléments floraux aux dessus des échangeurs.

• Il est recommandé de placer les réseaux d’eau à 3 mètres et les autres réseaux à plus ou moins 1,5 mètre, pour ne pas que les capteurs gèlent.

• Dans un sol rocheux, il est préférable d’installer les capteurs sur une base de sable.

• Une installation verticale

Plus couteux que les capteurs horizontaux, les capteurs verticaux nécessitent un forage pour enfuir ces tuyaux à plus de 80, voir 100 mètres de profondeur à une distance de 10 mètres l’un de l’autre, à l’intérieur desquels circule l’eau glycolée. Ce système a l’avantage de pouvoir être implanté même si la surface de terrain disponible est minime le forage pour le placement des tuyeaux pouvant s’effectuer à proximité de la maison.

Le captage vertical est plus performant que le captage horizontal, car la source de chaleur est toujours constante en profondeur. Avec ce système la capacité d’absorption de calories est en moyenne de 50 W par m2, ce qui signifie que si l’on pratique un forage à 80 mètres de profondeur, les calories récupérées peuvent chauffer une maison de plus ou moins 120 m2, cela dépendant des régions et du climat bien sûr. 

• Avantages de la pompe à chaleur géothermique sol-eau :

Comme les capteurs sont enterrés dans le sol et que la température est quasi constante toute l’année, cela fait de cette pompe à chaleur une source d’énergie renouvelable idéale.

La pompe à chaleur géothermique est alimentée en électricité, mais le rendement de celle-ci est beaucoup plus important de ce qu’elle consomme. Dès lors, les économies réalisées sont très intéressantes, car elles peuvent représenter un peu plus de deux tiers de votre facture de chauffage.  Outre l’aspect économique, les pompes à chaleur sol-eau constituent également un atout pour l’environnement. En effet, ces solutions de chauffe sont écologiques, et peu énergivores.

• Inconvénients de la pompe à chaleur géothermique sol-eau :

Le coût des travaux d’installation est plus élevé qu’une pompe à chaleur air-air.

Ce type de pompe à chaleur nécessite un entretien régulier. Il faut donc faire appel à un spécialiste au moins une fois par an afin qu’il puisse procéder aux contrôles et à l’entretien indispensable au bon fonctionnement de l’installation.


5.3. La pompe à chaleur géothermique sol-sol utilise une énergie propre

  • Le principe de la pompe à chaleur sol-sol

La pompe à chaleur sol-sol puise la chaleur dans la terre et la diffuse dans la maison via un plancher chauffant.

Grâce à la récupération de la chaleur qui se trouve dans le sol, la technique de la pompe à chaleur sol-sol, appelée également pompe à chaleur à détente directe, basée sur un circuit unique d’un réseau de captage horizontal trouve dans le sol l’énergie nécessaire à l’alimentation de votre chauffage au sol.

  • Qu’est-ce que le captage horizontal ?

C’est un réseau de tuyaux en cuivre dans lequel circule un fluide caloporteur (ou frigorigène) qui est enterré horizontalement et placé à plus ou moins 1 mètre (entre 0,60 et 1,20 m) de profondeur dans le sol. Ce système d’échangeur est la méthode qui permet une installation rapide et à moindre coût, car il y a moins de travaux à réaliser. Mais il faut disposer d'une surface importante de terrain pour pouvoir envisager ce genre d’installation. La longueur totale des tubes dépasse plusieurs centaines de mètres (d'où la grande quantité de fluide frigorigéne nécessaire) et ceux-ci sont installés en boucle de manière à occuper une bonne surface de votre terrain pour un meilleur prélèvement de la chaleur. Par exemple, pour une maison basse énergie de 200 m2, les échangeurs occuperont 200 m2 de votre terrain, voir le double s’il s’agit d’une maison traditionnelle.

Les capteurs horizontaux doivent respecter certains critères :

• La surface au-dessus des capteurs ne peut pas avoir une installation de terrasse ou de construction, car elle doit être perméable.

• Les arbres doivent être à plus de 2 mètres des échangeurs, car les racines peuvent les endommager.

• Il n’y a pas de restrictions par rapport à l’installation de potager, buissons ou éléments floraux aux dessus des échangeurs.

• Il est recommandé de placer les réseaux d’eau à 3 mètres et les autres réseaux à plus ou moins 1,5 mètre, pour ne pas que les capteurs gèlent.

• Dans un sol rocheux, il est préférable d’installer les capteurs sur une base de sable.

Ce système de pompe à chaleur, placé dans un local technique dans la cave ou le garagen’est prévu que pour le chauffage au sol. Le gaz se trouvant dans la pompe à chaleur circule directement dans les capteurs horizontaux. Il s’évapore en absorbant la chaleur du sol puis est dirigé vers la pompe à chaleur où la compression et la surchauffe du gaz produisent la chaleur qui est ensuite utilisée pour alimenter le système de chauffage par le sol.

  • Les avantages de la pompe à chaleur géothermique sol-eau :

Le rendement d’une pompe à chaleur sol-sol est très intéressant économiquement, (les calories captées dans le sol étant gratuites) car elle restitue environ entre 3 et 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en absorbe, c’est-à-dire, qu’elle produit plus de chaleur qu’elle ne consomme d’électricité. Cette efficacité se mesure au moyen du coefficient de performance qui est, comme cité plus haut, supérieur à 3. Cela signifie que pour une unité d’électricité consommée, la pompe produit 3 unités de chaleur. Comme les capteurs sont enterrés dans le sol et que la température à cet endroit varie très peu toute l’année, fait de cette pompe à chaleur une source d’énergie renouvelable idéale. Outre l’aspect économique, les pompes à chaleur sol-eau constituent également un atout pour l’environnement. En effet, ces solutions de chauffe sont écologiques car peu énergivores et peuvent sans problème être installées dans les régions où le froid est intense.

  • Les inconvénients de la pompe à chaleur géothermique sol-eau : 

L’installation est plus chère que l’installation d’une pompe à chaleur air-air, la surface d’installation de tuyaux en cuivre étant plus importante..

Il est nécessaire de faire entretenir une fois par an votre pompe à chaleur géothermique, car elle contient beaucoup de fluides caloporteurs et il faut vérifier régulièrement l’étanchéité des tuyaux pour réparer ou anticiper les fuites.

Contrairement à la pompe à chaleur eau-eau, la pompe à chaleur sol-sol n'est pas réversible et ne dispose pas de système de rafraîchissement permettant la climatisation de votre habitation.


5.4. Les pompes à chaleur air-eau utilisent l’énergie durable

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ? Quels sont les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur air-eau ? 

La pompe à chaleur air-eau offre beaucoup d’avantages et permet différentes installations en fonction de votre habitation. Découvrez dans cet article ce qu’elle peut vous apporter. 

  • Fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est constituée d’un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène à l’état liquide ou gazeux selon les organes qu’il traverse. Les organes sont au nombre de quatre : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. L’installation d’une pompe à chaleur air-eau nécessite une unité extérieure (compresseur) et une unité intérieure (module hydraulique) qui est connectée à votre circuit de chauffage central et éventuellement à votre réseau d’eau chaude sanitaire.

Le fluide frigorigène à l’état liquide capte les calories présentes dans l’air extérieur et élève sa température avant de se transformer en gaz. Ce fluide gazeux est aspiré par un compresseur pour être condensé et devenir vapeur à haute pression et produire la chaleur à transmettre à l’eau de chauffage, Le gaz détendu après cette opération redevient liquide et la pression chute. Ce cycle .permet de transmettre au système de chauffage, l’énergie se trouvant dans l’air extérieur. La chaleur ainsi produite peut être utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage central. Ce système peut également être utilisé en combinaison avec un chauffage au sol.

Les pompes air-eau n’ont pas besoin de beaucoup d’espace pour être installées, il suffit d’avoir un petit espace à l’extérieur pour pouvoir installer l’unité extérieure.

Les pompes à chaleur air-eau existent en deux modèles :

• La pompe à chaleur air-eau monobloc :

Composée d’une unité unique placée à l’extérieur de l’habitat et d’un réseau hydraulique pour assurer la transmission jusqu’au circuit de chauffage.

• La pompe à chaleur air-eau à deux unités :

Qui est la plus courante et la plus performante, composée d’une unité extérieure et  une intérieure. La jonction entre les deux unités est réalisée au moyen d’un fluide frigorigène.

La spécificité du fonctionnement et de l’installation de ces types de pompes à chaleur vous permet de conserver votre système de chauffage existant (radiateurschauffage au sol, etc..) S’il est bien sûr toujours en bon état et si c’est un système de chauffage fonctionnant à l’eau.

 Selon le type de chauffage que vous disposez actuellement, vous avez le choix entre une pompe à chaleur air-eau basse ou haute température.

• La pompe à chaleur haute température :

Il est conseillé d’installer ce type de pompe lorsque vous disposez de radiateurs à moyenne ou haute température (50-70 C °), car la chaleur du liquide du circuit devra être élevée.

• La pompe à chaleur basse température :

Il est conseillé d’installer ce type de pompe lorsque vous disposez de radiateurs à basse température ou d’un plancher chauffant (40 C °). Avec des émetteurs adaptés, votre pompe air-eau suffira pour chauffer votre habitation en hiver et à la refroidir en été.

  • Les avantages d’une pompe à chaleur air-eau

Elle permet de conserver votre système de chauffage s’il fonctionne à l’eau

La pompe à chaleur air-eau permet de produire de l’eau chaude sanitaire.

La pompe à chaleur air-eau est également réversible, c’est-à-dire qu’elle fait également fonction de climatiseur. Elle peut diminuer ou augmenter la température de votre espace de vie selon les saisons, Pour cela, il suffit d’inverser le mécanisme, le plus souvent au moyen d’une commande très simple.

  • Les inconvénients de la pompe à chaleur air-eau

Il est souvent nécessaire de conserver un chauffage d’appoint lors des froides températures d’hiver pour ne pas manquer de chauffage, car le rendement de la pompe à chaleur air-eau diminue lorsque les températures deviennent négatives. Si l’on habite dans des régions froides, il est fortement conseillé d’investir dans un modèle de pompe à chaleur pouvant fonctionner jusqu'à  -25 C °.

L’unité extérieure de la pompe à chaleur air-eau peut être un peu bruyante. Mais si vous faites appel à un professionnel pour l’installation de votre pompe, celui-ci vous aidera à choisir l’emplacement idéal pour que ni vous ni vos voisins ne soyez gênés par le bruit. 

Malgré ses quelques inconvénients, la pompe à chaleur air-eau représente une solution idéale pour se chauffer au moyen d’une énergie plus propre et moins chère.

La pompe à chaleur air-air fonctionne avec une énergie inépuisable

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ? Quels sont les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur air-air ? 

Découvrez dans cet article le principe de fonctionnement de ce type de pompe à chaleur ainsi que ce qu’elle peut vous apporter. 


5.5. Fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air extrait la chaleur latente de l’air extérieur, pour ensuite la réinjecter à l’intérieur afin de chauffer les espaces.

Un fluide frigorigène, sous forme liquide puis sous forme gazeuse, circule dans le circuit de la pompe à chaleur. Le fluide récupère les calories contenues dans l’air capté par l’intermédiaire d’une unité placée à l’extérieur de l’habitation, cela va permettre au mécanisme de la pompe à chaleur d’augmenter le volume du fluide sous forme de vapeur haute pression de le compresser et d’en récupérer les calories. La chaleur produite par l’unité extérieure sera diffusée vers l’intérieur de votre habitation via des ventilo-convecteurs. Ceux-ci fonctionnent à l’électricité et peuvent être installés  tel un radiateur posé sur le sol ou fixé au mur, ou encastré dans le plafond ou le mur. La  circulation de l’air chaud dans les pièces se fait via un réseau de conduits pour ensuite être diffusé par les ventilo-convecteurs

  • Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

L’avantage de la pompe à chaleur air-air est qu’elle ne nécessite pas de travaux d’envergure.

L’installation de ce type de pompe à chaleur vous permet soit d’équiper une seule pièce comme la pièce principale de votre habitation, ou d’équiper plusieurs pièces. Cela dépend de vos besoins et de l’agencement de vos espaces intérieurs.

La pompe à chaleur air-air est réversible, c’est-à-dire qu’elle fait également fonction de climatiseur. Pour cela, il suffit d’inverser le mécanisme, le plus souvent au moyen d’une commande. Dans ce cas, le principe est exactement le même que celui d’un réfrigérateur, la chaleur à l’intérieur de votre logement est évacuée et remplacée par de l’air plus frais.

La présence de plusieurs systèmes de filtrations telles que l’élimination des poussières, la neutralisation des odeurs, l’ionisation et la suppression des acariens est un avantage non négligeable de ce type d’installation, il faut cependant vérifier  régulièrement si les filtres sont toujours efficaces ou s’ils nécessitent d’un bon entretien ou d’être remplacés.

Le rendement d’une pompe à chaleur air-air est très intéressant, car elle restitue environ entre 3 et 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en absorbe, c’est-à-dire, qu’elle produit plus de chaleur qu’elle ne consomme d’électricité. De plus, les calories captées dans l’air sont gratuites.

Cette efficacité se mesure au moyen du coefficient de performance qui est, comme cité plus haut, supérieur à 3. Cela signifie que pour une unité d’électricité consommée, la pompe produit 3 unités de chaleur.

Ce type de pompe à chaleur ne permet pas la production d’eau chaude sanitaire.

Il faut également faire attention à la proximité que vous avez avec vos voisins, car l’unité extérieure reste bruyante (40 décibels).  Il est conseillé de la placer à une distance de plus ou moins 5 mètres de vos voisins si l’environnement dans lequel vous vivez est fort calme.

Il est souvent nécessaire de conserver un chauffage d’appoint lors des froides températures d’hiver pour ne pas manquer de chauffage. Car le rendement de la pompe à chaleur air-air diminue lorsque les températures deviennent négatives.

 

Vous voulez nous aider à enrichir cet article ? Vos suggestions sont les bienvenues ! Contactez-nous

Suggestions intéressantes

Beneficiez de nos services personnalisés (C'est gratuit et sans engagement)

Votre prénom *

Votre nom *

Votre adresse e-mail *

Téléphone ou GSM *

Code Postal *

Travaux à réaliser

Merci de me contacter le

entre

 

Message envoyé !

Se connecter

Cet utilisateur n'existe pas
Mot de passe invalide
Erreur inconnue

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? S'inscrire

×

S'enregistrer

Veuillez ajouter votre prénom.
Veuillez ajouter votre nom.
Veuillez ajouter votre code postal.

Veuillez encoder un numéros de TVA correcte.
Veuillez ajouter votre email.
Veuillez choisir un mot de passe.
L'utilisateur existe déjà

Déjà membre ? Se connecter

Nous n'utiliserons jamais votre email à des fins commerciales

×

Mot de passe oublié ?

Annuler

×

Contacter le support

Message envoyé !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Créer une campagne

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Demander une ouverture de stand

Un compte associé à cette adresse email existe déjà, veuillez vous connecter en utilisant les informations qui vous ont été envoyées par email.

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

NOM, Prénom

Adresse

Téléphone

Email

×