Blog

 
Retour à la page d'accueil Trouvez les installateurs Besoin d'aide? Appel d'offres

Hall 06 - Entreprises finitions extérieures du bâtiment
Châssis | Types et Modèles

Châssis de fenêtres, types, modèles et choix des matériaux

Envisagez-vous de remplacer les anciennes fenêtres ? Voulez-vous savoir comment choisir les  meilleurs châssis pour vos fenêtres? Quel matériau choisir?  Aluminium, pvc ou bois d'aluminium? Quelles sont les forces et les faiblesses de chaque type de châssis? Quel modèle de châssis est le mieux adapté à l'architecture du bâtiment?  Quel sera le budget nécessaire ? Comment choisir  une entreprise sérieuse pour obtenir un devis?

Toutes ces questions méritent des réponses pertinentes avant de se lancer dans les travaux. Vous trouverez ici des professionnels experts qui vous conseilleront et vous remettront un devis détaille et la garantie d’un travail d’excellente facture dans les délais établis. 

 

Sommaire

1. Poignées de châssis

    1.1. Types et modèles de poignées pour fenêtre

    1.2. Poignées de fenêtres - Types et modèles anti effraction

    1.3.  Types et modèles de poignées pour portes coulissantes

    1.4.  Quels modèles de poignées de sécurité choisir?

    1.5.  Types et modèles de poignées avec clé

    1.6.  Les systèmes de sécurité de fenêtre: peu pratiques?

2. Charnière pour l’ouverture des châssis

      2.1. Types et modèles de poignées pour fenêtre

3. Vitrage de fenêtres

      3.1. Isolation phonique des fenêtres

      3.2. Isolation thermique des fenêtres

      3.3. Vitrage de fenêtres -  Économies

      3.4. Vitrages isolants en été

      3.5. Sélectivité des vitrages

      3.6. Châssis de fenêtres – Conseils

      3.7. Ajoutez des fenêtres — Ajoutez de la lumière!

4. Châssis de fenêtres - Antieffraction et sécurité

     4.1. Quel système antieffraction choisir?

5. Réussir les contours de votre châssis

6. Bien choisir les accessoires pour votre châssis

 

7. Châssis de fenêtres – Calcul des prix

    7.1. Prix des châssis – Economies possibles

8. Châssis : de quoi on parle ? Lexique de la nomenclature technique

1. Poignées de châssis

1.1. Types et modèles de poignées pour fenêtre

Le choix des poignées de fenêtre ne doit pas être sous-estimé. Outre sa fonctionnalité esthétique, la poignée joue un rôle important dans la sécurité de la maison.

La fonctionnalité esthétique d’une poignée n’est certes pas remise en cause, sa forme, le matériau dans lequel elle est fabriquée, la couleur, tout fait de la poignée un véritable élément de décoration qui doit s’intégrer parfaitement à la fenêtre sur laquelle est installé.

Le choix est vaste: rond, carré, ondulé, lisse, court, pointu ou conique, en aluminium, en laiton ou en PVC coloré, en forme de bouton, baroque, en céramique décorée. Les poignées de fenêtre satisfont tous les goûts. Quel que soit le choix, les poignées de fenêtre doivent être faciles à utiliser, coulissantes, de la bonne taille et esthétiques.

Les poignées sont l’un des principaux éléments constitutifs d’une fenêtre, ce sont des composants fonctionnels, mais aussi de conception, c’est pourquoi il est essentiel de choisir avec soin les poignées des fenêtres de votre maison. Normalement, chaque fenêtre a déjà une poignée standard, mais ce n’est pas nécessairement le choix le plus approprié du point de vue esthétique et fonctionnel. La poignée doit évidemment être choisie en fonction du type de fenêtre sur laquelle elle doit être montée. La poignée doit être esthétiquement combinée avec le matériau de la fenêtre et du châssis. Les poignées doivent être choisies pour leur design, mais aussi pour leur fonctionnalité, son aspect ergonomique ne doit pas être sous-estimé afin de ne pas compromettre la convivialité du châssis

Le matériau principal utilisé pour fabriquer les poignées pour les châssis est le métal. Il existe en particulier différents modèles et types de poignées en aluminium. Sur le marché, vous pouvez également trouver des poignées en laiton, en acier inoxydable et en résine. Pour les finitions, par contre, on utilise souvent du chrome poli et du chrome satiné, ou avec une finition en or poli, ou en acier inoxydable simple.

1.2. Poignées de fenêtres - Types et modèles anti effraction

Avec les progrès technologiques, de nombreux fabricants ont construit des systèmes antieffraction.

Les poignées de sécurité sont des systèmes anti-intrusion pour fenêtres. Ce sont des poignées qui ont un verrou mécanique qui peut être un bouton ou une clé. La serrure de la poignée l'empêche de tourner et donc d'ouvrir la fenêtre. Toutes les fenêtres antieffraction sont équipées de ces dispositifs de sécurité, indispensables pour la sécurité des fenêtres et la certification d’un châssis blindé.

  

1.3.  Types et modèles de poignées pour portes coulissantes

Les poignées de levage sont un élément important du cadre de la fenêtre coulissante, elles soulignent le style et expriment son caractère. C'est pourquoi ce type de poignées est esthétiquement plus précis, de vrais objets de design qui doivent être intégrés dans le décor de la pièce. La fonction de ce modèle de poignée est de permettre le coulissement et le verrouillage de la fenêtre coulissante. Différents matériaux sont utilisés pour la fabrication des poignées de levage, du chrome moderne au chrome satiné, en passant par des finitions plus traditionnelles telles que le laiton brillant bronzé ou peint.

1.4.  Quels modèles de poignées de sécurité choisir?

Poignées de fenêtre avec verrouillage à bouton-poussoir

Ces poignées ont un bouton intégré dans la poignée ou dans la base qui va verrouiller les poignées. Pour pouvoir le faire pivoter, appuyer d'abord sur le bouton, puis faites-le pivoter. Ce système est assez sûr et pratique à utiliser.

1.5.  Types et modèles de poignées avec clé

Les poignées avec clé ont un verrou placé au-dessus de la poignée. S'il est laissé ouvert, le verrou permet à la poignée de tourner comme une poignée ordinaire. Si le verrou est "fermé", la poignée est verrouillée et il n'est pas possible d'ouvrir la fenêtre. Ce modèle de poignée verrouillable est également utilisé dans les lieux publics tels que les écoles pour empêcher les enfants d’ouvrir et de fermer les fenêtres à leur guise. Il s’agit d’un contrôle d’accès mécanique.

1.6.  Les systèmes de sécurité de fenêtre: peu pratiques?

Lorsque vous augmentez la sécurité des fenêtres, vous perdez un peu de confort. Cela s'applique à tous les systèmes de sécurité et les descripteurs ne font pas exception.

Il est certain que les poignées avec les clés sont plus inconfortables, car elles doivent être fermées et la clé doit être retirée. Pour ouvrir, il est nécessaire de reprendre la clé.

A vous de juger si la sécurisation de vos fenêtres justifie ce petit désagrément.

  

2. Charnière pour l’ouverture des châssis

Mieux vaut choisir des charnières apparentes traditionnelles ou des charnières cachées?

Les charnières sont des éléments importants d'une fenêtre à battants classique qui s'ouvre à l'intérieur de la maison en tournant la poignée et en tirant la porte vers nous.

La charnière n'est pas simplement un accessoire à prix réduit, mais un élément esthétique et fonctionnel important à choisir consciemment. Dans les portes et fenêtres modernes en aluminium, en bois en PVC ou en matériau composite, la charnière est l'élément qui vous permet d'ouvrir et de fermer la fenêtre. En plus de la fonction mécanique évidente, la charnière revêt une grande importance esthétique et fonctionnelle, qui influence grandement le résultat que vous espérez obtenir du remplacement d’anciennes fenêtres ou de l’installation de nouvelles.

2.1. Types de charnières pour les fenêtres

• La charnière "exposée"

Ce sont les charnières classiques qui font partie de l’équipement standard de toutes les fenêtres "modernes". Chaque battant de fenêtre est équipé d'une charnière en bas et d'une en haut qui, fixée sur le châssis, permet l’inclinaison et l’ouverture du battant, Généralement, si l’espace environnant le consent elles permettent au battant de la fenêtre de s’ouvrir jusqu’à 180 °.

• La charnière « dissimulée »

Elles sont fixées dans le cadre de la fenêtre et ne sont donc pas visibles lorsque la porte est fermée.

Le prix de la charnière dissimulée étant plus élevé elle n’est généralement pas placée sur les portes et les fenêtres bon marché. Dans la plupart des cas, ces charnières permettent une ouverture maximale de 95 à 100 °, exception faite de certains systèmes de châssis bois / aluminium qui permettent une ouverture totale de 180 °

   

3. Vitrage de fenêtres

Le verre est le matériau le plus utilisé pour les fenêtres, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de tout environnement de vie.

Il devient donc un élément fondamental pour garantir l’isolation thermique et acoustique des espaces. En outre, le verre joue également un rôle important en termes de sécurité active, c'est-à-dire de protection contre les tentatives d’intrusion et de sécurité passive.

Sachant que la réduction du bruit et l’atténuation thermique sont des paramètres qui varient en fonction de la latitude et du contexte dans lequel nous vivons, il est conseillé de commencer par décider le niveau de performance que vous souhaitez atteindre pour chacun des paramètres cités, puis opter pour le matériau le mieux adapté à vos objectifs de confort et d’économie d’énergie.

Avant de choisir le matériau de vos futurs châssis et le type de vitrage de vos fenêtres, vous devez réfléchir aux performances que vous souhaitez obtenir en optant pour l’un ou l’autre type de matériau pour vos fenêtres, car la valeur de ceux-ci, au-delà du matériau, se définit par ses caractéristiques et l’obtention des résultats attendus.

3.1. Isolation phonique des fenêtres

L'isolation phonique des fenêtres garantit une valeur ajoutée considérable en termes de confort et est très utile en présence d’une forte pollution sonore.

Pour cette raison, sont recommandées les valeurs normalisées d'isolation acoustique pour les fenêtres de la façade dans des applications spécifiques, telles que les bâtiments exposés aux émissions bruyantes produites par le trafic routier. Pour sensibiliser les clients à cet égard, les entreprises proposent des vitrages offrant des performances supérieures à celles indiquées.

L’indice acoustique des fenêtres et les performances réelles sur le site peuvent varier en fonction de nombreux éléments: la taille réelle de la fenêtre, l’environnement, les sources de bruit, etc. ..

Par exemple, ceux qui vivent dans une zone à fort trafic routier auront sûrement des besoins différents (Châssis et fenêtres avec une isolation phonique plus performante) de ceux qui vivent à la campagne. De même que ceux qui vivent dans les Ardennes, auront besoin d’une isolation thermique plus efficace que ceux qu’habitent à la côte.

  

3.2. Isolation thermique des fenêtres

L'efficacité de la performance hivernale du verre est indiquée par la valeur Ug . La valeur Ug indique la quantité de chaleur que le verre disperse. Par conséquent, plus la valeur est faible, plus un îlot de verre est utilisé et plus vous économisez sur les coûts de chauffage. Il est possible d'augmenter la capacité isolante du vitrage en combinant plusieurs empreintes et des verres à faible émissivité. Avec l'utilisation de gaz rares tels que l'argon ou le krypton, la capacité isolante du verre isolant est améliorée.

3.3. Vitrage de fenêtres -  Économies

La meilleure valeur de transmission thermique actuellement est obtenue en combinant trois types de verres, dont deux à faible émissivité. Entre un triple vitrage et un seul vitragel'isolation thermique est améliorée de plus de 10 fois, ce qui permet de réduire les coûts de chauffage de 10 fois en évitant ces dispersions.

La différence de performance entre un vitrage isolant et un triple vitrage est remarquable et pratique. En ajoutant uniquement une feuille de verre à faible émissivité à "l'emballage vitré", et donc avec un faible coût supplémentaire, le verre doublera ses performances d'isolation. En conséquence, les coûts de chauffage dus à la dispersion du verre seront divisés par deux.

3.3. Vitrages isolants en été

Un aspect moins connu du marché, mais très important, est la capacité du verre à isoler également de la chaleur externe, c’est-à-dire à protéger notre environnement du rayonnement solaire externe pendant les mois d’été. Ce type de vitrage offre un avantage à la fois de confort de vie et de confort économique si vous envisagez la possibilité de moins utiliser la climatisation ou les systèmes de climatisation.

Aujourd'hui, en effet, les vitrages (lunettes) les plus technologiques peuvent éviter l'utilisation d'écrans solaires ou de volets, il suffit de penser aux vitrages (lunettes)  utilisées dans les gratte-ciel. Cette technologie est à la portée de tout type d'application, même dans un environnement résidentiel.

La valeur du facteur solaire est exprimée en pourcentage et indique la quantité d'énergie entrante, FS = 33 signifie que le verre laissera entrer 33% de l'énergie solaire. Plus le facteur solaire est élevé, plus le volume de chaleur à traverser le verre est grand.

Lors de l'évaluation de situations particulières dues à une exposition, à un lieu (sud) ou à une installation (toiture), il est important de choisir un vitrage dont le facteur solaire est beaucoup plus faible, jusqu'à 15% au maximum.

  

3.4. Sélectivité des vitrages

La sélectivité d'un vitrage est simplement le rapport entre la transmission de la lumière et le facteur solaire. Généralement, mais aussi à tort, seules certaines « lunettes » sont appelées sélectives. En réalité, toutes les vitres sont sélectives. L'important est de comprendre à quel point elles sont sélectives.

Un verre dont la transmission lumineuse (TL) est égale à 70% et le facteur solaire (FS) égal à 45% aura une sélectivité égale à 1,55 (70 divisé par 45 est égal à 1,55).

Par exemple:

  • une fenêtre en verre isolant avec TL = 79% FS = 61% Sélectivité = 1,29

  • une fenêtre en verre isolant avec TL = 65% FS = 41% Sélectivité = 1,58

Le second est un verre plus sélectif que le premier.

Plus l'indice de sélectivité se rapproche de la valeur "2" plus le verre est "sélectif" donc capable de sélectionner les différentes longueurs d'onde émises par le soleil, permettant ainsi le passage du pourcentage de lumière visible le plus élevé possible et interdisant l'accès au plus grand volume d’énergie.

Naturellement si vous habitez une région froide et bruyante à la fois, il est indispensable que vos fenêtres réunissent les critères (Châssis et fenêtres avec une Isolation thermique et phonique performantes) pour fournir la solution recherchée pour assurer votre confort. Dans ce cas le coût sera certainement plus élevé.

3.5. Châssis de fenêtres – Conseils

Il n’est pas aussi simple qu’il n’y parait de choisir vos châssis de fenêtres, heureusement vous pouvez vous adresser à des experts, qui grâce à leur expérience, sont en mesure de cerner précisément vos besoins et de formuler une estimation précise et vous conseiller le choix parfait des meilleurs produits pour vos besoins.

3.6. Ajoutez des fenêtres — Ajoutez de la lumière!

Si vos fenêtres actuelles fonctionnent bien, sont efficaces pour l’économie d’énergie et conviennent au style de votre maison, mais qu’il y a une pièce où il fait juste un petit peu trop sombre, il est temps de faire preuve de créativité.

  •  Ayez recours, à tout le moins, aux services d’un professionnel pour voir à la planification, si vous désirez percer une ouverture pour installer une nouvelle fenêtre dans votre maison ou votre toit.
  •  Vérifiez si vous avez besoin d’un permis.
  •  Le format de votre fenêtre peut être limité en raison de détails structuraux ou mécaniques. Une nouvelle ouverture pour placer une fenêtre nécessitera un linteau, qui consiste en une poutre ou un madrier couvrant l’ouverture, afin de supporter le poids de votre maison. Si vos murs sont de briques ou de pierres, le linteau devra être en acier et installé par un professionnel.
  •  Les tuyaux et les conduits dans les murs peuvent influencer le choix de l’emplacement des fenêtres.
  •  Portez une attention particulière au style de vos fenêtres existantes. La vue d’une énorme fenêtre peut sembler déplacée là où deux fenêtres plus petites et étroites donneraient un aspect équilibré.

  

4. Châssis de fenêtres - Antieffraction et sécurité

Chez nous, c’est notre droit de nous sentir en sécurité. Comme tout le reste, même les voleurs sont toujours au courant des systèmes de sécurisation employés.

Bien sûr, il y a des systèmes antieffraction qui sont plus efficaces et leur présence dissuade le voleur de tenter la casse.  C'est pourquoi il est presque impératif d'avoir des châssis très sécurisés, en particulier pour ceux qui ont des fenêtres au rez-de-chaussée, telles que des maisons individuelles, des maisons ou des appartements. L'antieffraction d'une fenêtre est obtenue exclusivement par le type de matériel utilisé.  (points de fermeture, verre incassable, plaque anti-perçage et poignée de sécurité)

Le vol dans les maisons augmente chaque année et la majorité des voleurs pénètre dans les maisons en forçant les fenêtres. En supposant qu'aucune fenêtre ou porte  ne puisse empêcher  à 100% au voleur d'entrer, vous devez savoir que plus la classe de sécurité est élevée, plus le voleur met longtemps à entrer et plus il est susceptible d'être entendu.

Pour augmenter la sécurité des portes et des fenêtres sans nuire à leur beauté, vous devez choisir un châssis protégé, sûr et résistant.

.Contre le risque d'effraction, vous pouvez opter pour la version " sécurité " avec  vitre en verre incassable, visserie avec 4 points de sécurité, plaque anti-perforation et poignée antieffraction.

4.1. Quel système antieffraction choisir?

Il existe sur le marché des modèles avec système “antieffraction” intégré, caractérisés par la présence de multiples points de verrouillage et de mécanismes offrant une résistance optimale aux effractions et forcements. Sachez toutefois qu'il est possible d'installer des systèmes de fermeture sécurisés sur pratiquement tous les modèles de châssis ou encore une poignée spéciale, qui par un mécanisme de verrouillage réellement innovant, empêche toute intrusion lorsque l'on tente de la forcer depuis l’extérieur.

Stores et volets ont aussi un certain impact sur la sécurité. Ainsi, outre la qualité du matériau, il est bon de vérifier la résistance de certains points faibles comme notamment les glissières latérales pour les premiers et le bâti et les gonds, dans le cas des volets non-blindés.

Pour plus de confort, vous pourrez intégrer à votre fenêtre :

  • Un volet roulant, intégré dans le haut de la menuiserie pour plus de discrétion, pour garder votre maison dans l’obscurité totale, tout en la protégeant des regards indiscrets, de la pluie et du vent, du soleil, du froid, du bruit, et bien sûr des intrus.
  • Une moustiquaire, pour retenir les insectes (eux aussi sont des intrus ennuyeux) hors de votre demeure. Il peut être enroulant, et être intégré au coffre de votre volet roulant ou dans un autre coffre, ou encore être posé sur votre fenêtre. Dans ce cas, il pourra rester toute la saison sur votre fenêtre, qu’elle soit ouverte, ouverte en oscillo-battant, ou même fermée.

   

5. Réussir les contours de votre châssis

Lors de la pose de nouveaux châssis, veillez au soin apporté à l’opération de « resserrage » : il s’agit de la réalisation d’un joint en polyuréthane injectable, suivi de l’application d’une couche de mastic silicone en extérieur et d’un plafonnage impeccable à l’intérieur. Esthétique et étanchéité doivent être au rendez-vous et ce, de chaque côté du châssis !

   

6. Bien choisir les accessoires pour votre châssis

• Les volets apportent une isolation supplémentaire qui n’est pas à négliger, aussi bien en été qu’en hiver. Mais les caissons des volets roulants peuvent être des gouffres à calories s’ils sont mal conçus. Informez-vous auprès des installateurs sur les garanties qu’ils offrent sur ce point.

• Les grilles de ventilation sont souvent inefficaces et toujours difficilement contrôlables. Plutôt que de jongler avec des courants d’air pour ventiler économiquement votre maison, faites installer une ventilation mécanique double flux à récupération de chaleur, couplée avec un « puits canadien*** ».

• Veillez à l’esthétique des mécanismes et ferrures : l’invisibilité totale est possible.

• Exigez aussi des ferrures anti-effraction, très difficilement retirables de leurs gonds.

   

7. Châssis de fenêtres – Calcul des prix, quel budget prévoir?

Très souvent, sur certains sites internet, vous trouverez des tableaux avec des prix indicatifs pour l’installation de châssis de fenêtres. N'oubliez pas que le prix varie en fonction de votre choix et de la difficulté qui peut présenter le chantier, vous devez également calculer des coûts supplémentaires tels que la main-d'œuvre ou le transport. De plus, si vous devez remplacer les châssis de vieilles fenêtres, vous devrez tenir compte des coûts d'élimination, qui, en fonction de la quantité de matériau, peuvent être plus ou moins élevés.

7.1. Châssis de fenêtres – Economies d'énergie possibles

Toutefois, si, avec vos nouveaux châssis de fenêtres, vous améliorez l'efficacité énergétique de votre maison, par exemple en optant pour des profilés isolants et des vitrages sélectifs vous permettant de chauffer ou de refroidir des environnements rapidement et sans gaspillage, vous réaliserez des économies sur les factures de chauffage. C’est un facteur loin d’être négligeable lors du calcul du coût des nouveaux châssis.

Ces éléments sont bien sûr à prendre en compte lors de la comparaison entre les devis que vous seront soumis.

   

8. Châssis : de quoi on parle ? Lexique de la nomenclature technique

Voici quelques notions qui vous aideront à communiquer avec vos interlocuteurs du bâtiment.

Châssis, baie, dormant, battant, linteau, voussure, aluminium, PVC, coefficient U... Vous allez devoir

vous familiariser avec le jargon et les notions des professionnels qui prennent en charge votre projet.

Pas toujours facile de décrypter ce langage…

A

  • Acotherm : certificat attribué aux fenêtres équipées d’un vitrage isolant. Tient compte descritères de perméabilité à l’air, étanchéitéà l’eau et résistance au vent. Définit les niveaux de performances thermiques et acoustiques du produit.
  • Adaptation : L'adaptation à la maçonnerie est la liaison techniquement nécessaire entre la fenêtre, ou la porte, et le mur ou le sol.
  • Allège : partie maçonnée, menuisée ou vitrée séparant le sol de la fenêtre.
  • Appui : pièce basse du dormant d’une menuiserie venant s’appuyer sur la maçonnerie (pièce d’appui). Partie inférieure de la maçonnerie recevant la fenêtre.
  • Arbre d’un volet roulant : axe permettant la rotation du tablier
  • Argon : Le gaz argon est connu pour ses performances isolantes. Il est très utilisé par les professionnels dans la menuiserie et se répand dans le double vitrage de vos fenêtres.

B

  • Baie : ouverture pratiquée dans un mur pour faire une porte ou une fenêtre.
  • Bande de redressement : réalisée avant la pose de la menuiserie, elles assurent une planéité du tableau intérieur maçonnerie.
  • Barillet : cylindre clef permettant la condamnation d’une fenêtre ou d’une porte.
  • Bâti (= dormant = huisserie) : ouvrage dormant (= partie fixe) scellé au gros œuvre qui reçoit les vantaux (éléments mobiles de la menuiserie) de la fenêtre.
  • Battant : élément mobile de la fenêtre. Voir Ouvrant ou Vantail.
  • Battée : partie du châssis de la fenêtre dans laquelle on pose une vitre.
  • Battement : montant central d’une fenêtre à deux vantaux où se situe la poignée.
  • Battue d’habillage : partie centrale de la fenêtre venant établir la symétrie visuelle et pouvant supporter la poignée.
  • Béquille : bloc poignée permettant l'ouverture de l'intérieur et/ou de l'extérieur d'une porte serrure
  • Bloc-baie : ensemble comprennant une menuiserie pvc, aluminium ou mixte sur laquelle est fixé, d'usine, un volet roulant. Dans ce cas de figure, le volet roulant est dit « intégré »
  • Busette : accessoire permettant de cacher le trou de drainage sur la façade de la traverse basse dormant.

C

  • Cache-paumelles / fiches : dispositif permettant de cacher les organes de rotations du vantail (partie mobile) sur le dormant (partie fixe).
  • Cache-joues (d’un volet roulant) : dispositif permettant de masquer les côtés du caisson du volet roulant.
  • Carré de poignée : carré en acier permettant la liaison entre la poignée et la crémone.
  • Cintrage : action de donner une forme courbe (demi-cercle, arc de cercle ou assemblage d'arcs) à la partie supérieure d'une porte (traverses supérieures de l'ouvrant et du dormant) ou à une imposte.
  • Cintre : mise en forme concave d’une menuiserie permettant d’épouser un arc architectural.
  • Châssis : élément fixe ou ouvrant à un vantail recevant un vitrage ou un remplissage.
  • Châssis aluminium : les fenêtres en aluminium ne coûtent pas cher et requièrent peu d’entretien Elles sont froides au toucher en hiver et propices à la condensation. Il faut s’assurer qu’il y a un coupe-froid — un morceau de plastique ou de caoutchouc — afin de séparer le châssis extérieur et intérieur de la fenêtre, ce qui réduit la conductivité de chaleur.
  • Châssis bois : la fenêtre ordinaire au châssis de bois à l’ancienne devient rare. Elle possède de bonnes qualités d’isolation et est très solide, mais le bois est cher. Il nécessite également un entretien régulier.
  • Châssis bois-alu : encore peu répandu, du bois à l'intérieur, de l'alu à l'extérieur avec de multiples coloris possibles.
  • Châssis PVC : les fenêtres au cadrage de PVC sont les fenêtres les plus abordables qui soient et sont très efficaces en énergie, en raison de l’air emprisonné dans une structure en forme de nids d’abeilles, à l’intérieur du châssis. Elles peuvent être fabriquées sur mesure mais ne sont offertes que dans certaines couleurs.
  • Clair de jour/clair de vue : surface de vitrage permettant la vue.
  • Cochonnet : partie visible de l'extérieur du cadre dormant de menuiserie.
  • Coefficient K : Déperdition de chaleur exprimée en watts par m² de vitrage et par degré (en Kelvin) de différence. Objectif : réduire le coefficient K. Plus le K est bas, plus le double vitrage est isolant.
  • Coefficient U : coefficient d'isolation. Plus la valeur du coefficient est faible, meilleure est l'isolation. Analogue à K mais tient compte des ponts thermiques (W/m2 . °C).
  • Coulissant : ouverture par translation du ou des ouvrants.
  • Coulisse : pièce verticale permettant le guidage du tablier du volet roulant.
  • Coupe d'onglet : coupe à 45°.
  • Couvre joint : profil se clipsant à l'intérieur pour assurer une parfaite finition.
  • Cornière : profil en équerre servant d'habillage extérieur ou de couvre joint existe en différentes sections.
  • Crémone : tringlerie en acier traité fixée en feuillure de l'ouvrant de la fenêtre et permettant la condamnation de la menuiserie, de l'intérieur uniquement. Il n'y a pas de serrure possible.
  • Crémone barillet : tringlerie en acier traité fixée en feuillure de l'ouvrant d'une porte-fenêtre et équipée d'une serrure à barillet permettant la condamnation à clé de la menuiserie, de l'intérieur ou de l'extérieur. La condamnation se fait par le barillet. La porte-fenêtre est alors appelée « porte serrure ».
  • Croisillons (petits bois) : pièce de faible section verticale ou horizontale divisant la surface du vitrage.
  • Croisée : une fenêtre à la française (s'ouvrant de manière verticale, vers l'intérieur de l'habitation) est une croisée deux vantaux.
  • Cylindre : voir Barillet.

D

  • Décompression : les trous de décompression servent au passage d'air dans les chambres du
  • profil et permettre la fermeture du châssis.
  • Dimension hors tout : hauteur x largeur exécution de la menuiserie, dormant inclus.
  • Dimension passage : dimensions entre chaque bord du dormant et disponibilité pour le passage lorsque la porte est ouverte. Également utilisé en rénovation pour parler de la dimension entre bâti bois sans jeu.
  • Dimension tableau : dimensions une fois la maçonnerie finie.
  • Dormant : Partie immobile de la menuiserie fixée au gros œuvre par des pattes de fixation. Voir bâti.
  • Doublage : épaisseur d'isolation.
  • Double vitrage : ensemble de deux vitrages séparés par une lame d’air ou de gaz.
  • Douille : pièce mécanique fixée sur le bas de l'ouvrant oscillo battant coté ferrage.
  • Drainage : usinage des traverses basses d'ouvrant et dormant permettant l'évacuation de l'eau qui se serait infiltrée.

E

  • Embrasure : espace libre dans l’épaisseur d’un mur pour recevoir une porte ou une fenêtre. Le biais pouvant exister sur les tableaux afin de faciliter l’ouverture des vantaux se nomme l’ébrasement.
  • Espagnolette : ferrure poignée tournante servant fermer et à ouvrir des volets.

F

  • Fenêtre (croisée ou porte-fenêtre) : ouverture vitrée aménagée dans le mur d’une habitation pour laisser entrer l’air et la lumière. La fenêtre est aussi appelée croisée ou châssis dans le cas d’un fixe ou d’une ouverture à un vantail.
  • Feuillure : rainure permettant de loger une pièce, un vitrage.
  • Ferrure : ensemble de pièces et mécanismes mis en œuvre pour assurer la liaison entre les éléments fixes (dormants) ou mobiles (ouvrants).
  • Fiche : assure l'articulation de l'ouvrant sur le dormant. Ou charnière
  • Fourrure (ou tapées) : pièce rapportée à l’extérieur du bâti permettant d’augmenter l’épaisseur de la fenêtre jusqu’au droit du complexe isolant.

G

  • Gâche : pièce de métal présentant une mortaise dans laquelle s’engage le pêne d’une serrure ou le galet de condamnation.
  • Gond : pièce de fer coudée en équerre sur laquelle tournent les peintures d’un volet.
  • Grand jour : se dit d'un vitrage sans petit bois (vitrage classique de base).
  • Grille aération : permet le passage d'air dans la traverse haute des menuiseries. Les grilles aération aéraulique sont couramment utilisé. Il existe des grilles Hydro-réglable qui laissent passer l'air en fonction du taux d'humidité. A partir du classement acoustique AC3 il n'est plus possible de mettre des grilles.

H

  • Heurtoir : marteau de porte monté sur une charnière. Souvent utilisé comme élément de décoration.
  • Huisserie : voir bâti

I

  • Imposte : partie supérieure d’une porte ou d’une fenêtre. Elle peut être fixe, pleine ou équipée d’un système d’ouverture à soufflet.
  • Intercalaire : cadre aluminium permettant l'espacement entre les deux faces de vitrage composant un vitrage isolant.

J

  • Jet d’eau : pièce rapportée ou intégrée sur la traverse basse d’un vantail permettant d’évacuer vers l’extérieur les eaux ruisselantes du vitrage.
  • Joint : élément souple permettant l’étanchéité entre deux pièces.

L

  • Linteau : pièce horizontale (de bois, pierre, métal) qui forme la partie supérieure d’une ouverture et soutient de la maçonnerie.

M

  • Meneau : montant dormant séparant plusieurs châssis.
  • Monobloc : type de dormant utilisé dans la construction neuve et s'adaptant aux différentes épaisseurs de doublage et d'isolation.
  • Montant : élément vertical du vantail et du dormant.

O

  • Ouvrant (ou battant ou vantail) : élément mobile de la fenêtre
  • Oscillo-battant : combinaison sur un même ouvrant des ouvertures en basculant et à la française (s'ouvrant de manière verticale, vers l'intérieur de l'habitation) permettant l’aération de la pièce en toute sécurité. Abréviation : O B.

P

  • Pare-tempête : capots de protection se positionnant sur les perçages d’évacuation d’eau pour éviter le reflux et les sifflements causés par le vent.
  • Paumelle (fiche) : organe de rotation constitué de 2 pièces métalliques mobiles entre elles et assurant la liaison entre l’ouvrant et le dormant de la menuiserie.
  • Paumelle invisible : organe de rotation dissimulé dans l’épaisseur des profils améliorant l’esthétique et les performances des fenêtres et portes fenêtres.
  • Parclose : profil servant au maintien des vitrages ou des remplissages dans le châssis.
  • Petits bois : pièce de faible section verticale ou horizontale divisant la surface du vitrage.
  • Plaque de propreté : plaque alu fixée de part et d’autre de l'ouvrant de porte avec serrure, permettant de masquer les usinages du barillet et du carré de poignée.
  • Plaxage : technique qui consiste à coller à chaud un film décor en PVC d’une épaisseur de 20u sur un profilé PVC.
  • Profilé : pièce de PVC, de bois ou d’aluminium servant de base à la fabrication des menuiseries.
  • Profilé multichambres : profilé PVC ou aluminium comportant plusieurs chambres d’isolation.
  • PVC : le polychlorure de vinyle est la troisième matière plastique la plus utilisée au monde. Suivant les additifs et les traitements qu’on lui applique, le PVC peut être rigide ou souple, opaque ou transparent, mat ou irisé, anti-dérapant ou lisse. Sa palette de couleurs et de reliefs est infinie. Résistant à l’eau, au feu et aux UV, il ne casse pas, est d’un entretien facile et a une grande longévité. Matériau inerte, donc sans danger pour la santé, il embellit notre vie quotidienne : il est utilisé pour les 2/3 dans le bâtiment – fenêtres, revêtements de sols, canalisations, revêtements muraux, plafonds tendus, membranes d’étanchéité synthétiques…

R

  • Rupture de pont thermique : procédé permettant d’améliorer les capacités isolantes d’un profil aluminium.
  • Rejingot : partie de l'appui maçonné destiné à recevoir la traverse basse de la menuiserie. Doit être fait avant la pose de la menuiserie.

S

  • Seuil : traverse basse du dormant d’une fenêtre, d’une porte fenêtre ou d’une porte d’entrée.
  • Soubassement : partie basse d’une fenêtre munie d’un vitrage ou d’un remplissage.

T

  • Tableau : partie de l’épaisseur du mur située à l’extérieur d’une baie (jambage).
  • Tablier (d’un volet roulant) : ensemble des lames constituant le volet.
  • Tapée d'isolation : suivant l'épaisseur de doublage demandée, la tapée d'isolation ou l'épaisseur du dormant en découleront.
  • Tapée persienne : pièce rapportée sur le dormant de la menuiserie permettant la fixation et le repliement des vantaux de persiennes. La saillie d'une tapée persienne, c'est la largeur de cette tapée mesurée depuis le tableau de la baie.
  • Traverse : élément horizontal du vantail ou du dormant.
  • Traverse basse : c'est la partie basse et horizontale d'un dormant ou ouvrant.
  • Traverse haute : c'est la partie haute et horizontale d'un dormant ou ouvrant.
  • Traverse volet roulant : traverse haute de la menuiserie permettant le passage du tablier de volet roulant. Ou TVR

V

  • Vantail : élément mobile de la fenêtre. Voir Ouvrant ou Battant.
  • Verrou onglet : accessoire situé en haut et en bas du battement et condamnant le vantail semi fixe. Systématique en porte serrure et porte d'entrée. Ou verrou baïonnette.
  • Vitrage isolant : assemblage de deux faces de vitrages avec une lame d'air entre eux, épaisseur courante 24 mm.
  • Vitrage isolant acoustique : assemblage de deux faces de vitrages avec une lame d'air entre elles ayant pour but d'affaiblir le bruit.
  • Vitrage isolant feuilleté : assemblage de deux faces de vitrages avec une lame d'air entre elles ayant pour but la protection des biens et des personnes.
  • Vitrage isolant peu émissif : assemblage de deux faces de vitrages avec une lame d'air entre eux, épaisseur courante 24 mm. La face trois du vitrage en partant de l'extérieur est traitée pour renforcer l'isolation du vitrage.
  • Voussure : linteau présentant un arc architectural. Il existe plusieurs formes de voussure : l’ansede panier, le cintre surbaissé, le plein cintre ou demi-cercle, l’ogive.

  

* Le RAL est l’Institut allemand pour l’assurance de qualité et pour le marquage, responsable entre autres de la standardisation des couleurs, à travers le monde, par la définition d’un nombre limité de gradations. Presque tous les producteurs fournissent aujourd’hui des peintures répondant aux critères RAL.

** Dénomination commerciale donnée à de nombreuses espèces d’arbres tropicaux importés en Belgique. Le meranti est l’un des bois les plus polyvalents.

*** Système encore assez peu répandu qui permet d’utiliser, de façon passive, l’énergie géothermique et de diminuer ainsi sa consommation de chauffage en hiver.

 

Vous voulez nous aider à enrichir cet article ? Vos suggestions sont les bienvenues ! Contactez-nous

 

Bruxelles

Nous intervenons également à: Anderlecht - Auderghem  - Berchem-Sainte-Agathe - Belgique - Bruxelles-Ville  - Etterbeek – Evere - Forest – Ganshoren - Ixelles – Jette – Koekelberg  - Laeken - Molenbeek-Saint-Jean  - Saint-Gilles  - Saint-Josse-ten-Noode - Schaerbeek  - Uccle - Watermael-Boitsfort - Woluwe-Saint-Lambert - Woluwe-Saint-Pierre

Brabant Wallon

Beauvechain - Braine-l'Alleud - Braine-le-Château - Chastre - Chaumont-Gistoux - Court-Saint-Etienne - Genappe - Grez-Doiceau - Hélécine - Incourt - Ittre - Jodoigne - La Hulpe - Lasne - Mont-Saint-Guibert - Nivelles - Orp-Jauche - Ottignies-Louvain-la-Neuve - Perwez - Ramillies - Rebecq - Rixensart - Tubize - Villers-la-Ville - Walhain - Waterloo - Wavre

 

Hainaut

Ath, Charleroi, La Louvière, Mons, Mouscron, Soignies, Thuin et Tournai.

Aiseau-Presles - Anderlues - Antoing – Ath - Beaumont - Beloeil - Bernissart - Binche - Boussu - Braine-le-Comte - Brugelette – Brunehaut - Celles - Chapelle-lez-Herlaimont - Charleroi - Châtelet - Chièvres - Chimay - Colfontaine - Comines-Warneton – Courcelles – Dour - Ecaussinnes - Ellezelles - Enghien - Erquelinnes - Estaimpuis – Estinnes - Farciennes - Fleurus - Flobecq - Fontaine-l'Évêque - Frameries - Frasnes-lez-Anvaing – Froidchapelle – Gerpinnes - Ham-sur-Heure-Nalinnes - Hensies – Honnelles - Jurbise - La Louvière - Lens - Le Roeulx - Les Bons Villers - Lessines (Lessen) - Leuze-en-Hainaut – Lobbes - Manage - Merbes-le-Château - Momignies - Mons - Mont-de-l'Enclus - Montigny-le-Tilleul - Morlanwelz – Mouscron - Pecq - Péruwelz - Pont-à-Celles - Quaregnon - Quévy – Quiévrain - Rumes - Saint-Ghislain - Seneffe - Silly - Sivry-Rance - Soignies - Thuin - Tournai

 

Liège Verviers Huy Waremme Eupen

Amay - Amblève (Amel) - Ans - Anthisnes - Aubel - Awans - Aywaille - Baelen - Bassenge - Berloz - Beyne-Heusay - Blégny - Braives - Büllingen - Burdinne - Burg-Reuland - Bütgenbach - Chaudfontaine - Clavier - Comblain-au-Pont - Crisnée - Dalhem - Dison - Donceel - Engis - Esneux - Eupen - Faimes - Ferrières - Fexhe-le-Haut-Clocher - Flémalle - Fléron - Geer - Grâce-Hollogne - Hamoir - Hannut - Héron - Herstal - Herve - Huy - Jalhay - Juprelle - Kelmis (La Calamine) - Liège - Lierneux - Limbourg - Lincent - Lontzen - Malmedy - Marchin - Modave - Nandrin - Neupré - Olne - Oreye - Ouffet - Oupeye - Pepinster - Plombières - Raeren - Remicourt - Saint-Georges-sur-Meuse - Saint-Nicolas - Sankt-Vith (Saint-Vith) - Seraing - Soumagne - Spa - Sprimont - Stavelot - Stoumont - Theux - Thimister-Clermont - Tinlot - Trois-Ponts - Trooz - Verlaine - Verviers - Villers-le-Bouillet - Visé - Waimes - Wanze - Waremme - Wasseiges – Welkenraedt

 

Namur, Philippeville et Dinant

Nous intervenons également à: Andenne - Anhée - Assesse - Beauraing - Bièvre - Cerfontaine - Ciney - Couvin - Dinant - Doische - Eghezée - Fernelmont - Floreffe - Florennes - Fosses-la-Ville - Gedinne - Gembloux - Gesves - Hamois - Hastière - Havelange - Houyet - Jemeppe-sur-Sambre - La Bruyère - Mettet - Namur - Ohey - Onhaye - Philippeville - Profondeville - Rochefort - Sambreville - Sombreffe - Somme-Leuze - Viroinval - Vresse-sur-Semois - Walcourt – Yvoir

 

Arlon – Bastogne – Marche-en-Famenne - Neufchâteau

Arlon – Attert  - Aubang – Bastogne – Bertrix – Bouillon – Chiny – Daverdisse – Durbuy – Erezee – Etalle – Fauvillers – Florenville – Gouvy –Habay- Herbeumont – Hotton – Houffalize - La Roche-en-Ardenne – Léglise – Libin - Libramont-Chevigny – Manhay - Marche-en-Famenne – Martelange - Meix-devant-Virton – Messancy – Musson – Nassogne – Neufchâteau – Paliseul – Rendeux – Rouvroy - Saint Hubert - Saint-Léger - Sainte-Ode – Tellin – Tenneville – Tintigny - Vaux-sur-Sure – Vielsalm – Virton - Wellin

Suggestions intéressantes

Beneficiez de nos services personnalisés (C'est gratuit et sans engagement)

Votre prénom *

Votre nom *

Votre adresse e-mail *

Téléphone ou GSM *

Code Postal *

Travaux à réaliser

Merci de me contacter le

entre

 

Message envoyé !

Se connecter

Cet utilisateur n'existe pas
Mot de passe invalide
Erreur inconnue

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? S'inscrire

×

S'enregistrer

Veuillez ajouter votre prénom.
Veuillez ajouter votre nom.
Veuillez ajouter votre code postal.

Veuillez encoder un numéros de TVA correcte.
Veuillez ajouter votre email.
Veuillez choisir un mot de passe.
L'utilisateur existe déjà

Déjà membre ? Se connecter

Nous n'utiliserons jamais votre email à des fins commerciales

×

Mot de passe oublié ?

Annuler

×

Contacter le support

Message envoyé !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Créer une campagne

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

Demander une ouverture de stand

Un compte associé à cette adresse email existe déjà, veuillez vous connecter en utilisant les informations qui vous ont été envoyées par email.

Demande envoyée !

Vous disposez désormais d'un compte personnel qui vous donne accès à l'historique de vos visites et à vos messages.
Vos codes d'accès vous ont été envoyés sur votre boîte mail.

×

NOM, Prénom

Adresse

Téléphone

Email

×